“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Immaculée Conception : procession dans le vent

Mis à jour le 12/12/2019 à 10:14 Publié le 12/12/2019 à 10:14
L’Immaculée Conception a été célébrée par Mgr Barsi.

L’Immaculée Conception a été célébrée par Mgr Barsi. Diocèse de Monaco

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Immaculée Conception : procession dans le vent

L’Immaculée Conception a été célébrée par Mgr Bernard Barsi, lundi soir en la cathédrale de Monaco, en présence de Patrice Cellario, conseiller-ministre de l’Interieur, de Jacques Pastor et Karyn Ardisson-Salopek, adjoints au maire.

L’Immaculée Conception a été célébrée par Mgr Bernard Barsi, lundi soir en la cathédrale de Monaco, en présence de Patrice Cellario, conseiller-ministre de l’Interieur, de Jacques Pastor et Karyn Ardisson-Salopek, adjoints au maire.

Pendant la messe, le vœu du prince Honoré II, fait en 1631 au nom de la population pour remercier la Vierge d’avoir libéré Monaco de l’épidémie de peste, a été renouvelé.

La procession, malgré le fort vent, a suivi l’office dans les rues du Rocher. L’archevêque a béni la crèche devant le Palais princier. La halte devant le numéro 7 de la rue Basse a été respectée pour honorer le lieu où serait mort le dernier pestiféré. C’est devant la Chapelle de la Miséricorde que s’est achevée la célébration.

La fête de l’Immaculée Conception est aussi la fête patronale de la cathédrale, de l’Archiconfrérie de la Miséricorde. Notons que le chanoine Cesar Penzo, chapelain du Palais princier, fêtait ses 66 années de sacerdoce ce même jour.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.