“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ils photographient la réserve marine en tandem

Mis à jour le 04/08/2018 à 05:11 Publié le 04/08/2018 à 05:11

Ils photographient la réserve marine en tandem

Olivier Jude et Jean-Michel Mille proposent leur travail dans une série de clichés sous-marins réalisés ces dernières années dans la réserve naturelle du Larvotto

Ils ont en commune la passion pour la photographie sous-marine. Et l'amour de la réserve du Larvotto. En tandem, les deux amis, Olivier Jude et Jean-Michel Mille exposent cet été une série de clichés que, l'un et l'autre, ont glanés au fil de leurs plongées dans la baie de Monaco.

Et si l'exposition se tient dans le lobby du Méridien Beach Plaza, ce n'est pas un hasard. Tout est parti d'une photo, réalisée par Olivier Jude l'an dernier. Avec sa technique d'immerger à moitié l'objectif pour obtenir un cliché montrant à la fois l'extérieur, la cote, et les fonds marins.

L'été dernier, il shoote avec son modèle complice, Sylvie Laurent face à la plage du Méridien Beach Plaza. Le directeur des lieux, Manuel de Vasconcelos, flashe sur l'image qu'il propose d'exposer.

Une richesse sous les baigneurs

Une photo en entraîne une autre et Olivier Jude propose à Jean-Michel Mille de partager les cimaises. Ce dernier est le photographe qui a le plus immortalisé la réserve naturelle du Larvotto.

« Trente cinq ans que je fais des photos, j'ai toujours été subjugué par cet espace exceptionnel qui est un paradoxe au pied d'un environnement si urbanisé » confie celui qui a pris un appareil en plongée avec lui depuis ses 14 ans.

Le résultat se voit à l'image. Succession de détails de la flore marine photographiée comme des objets précieux. Logique, les deux photographes sont membres de l'association monégasque pour la protection de la nature, et fervents défenseurs de la réserve du Larvotto.

« Ce que nous voulons montrer, par cette exposition, aux visiteurs, c'est la richesse qu'il y a à découvrir quand on se baigne dans la réserve » continue Olivier Jude. L'exposition est visible jusqu'au 15 septembre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct