“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ils ont effectué le pèlerinage à Notre-Dame-des-Grâces

Mis à jour le 14/08/2018 à 05:16 Publié le 14/08/2018 à 05:16
Les fidèles autour du prêtre, devant la chapelle votive.

Les fidèles autour du prêtre, devant la chapelle votive. A. D. S.

Ils ont effectué le pèlerinage à Notre-Dame-des-Grâces

C'est sous un ciel menaçant, en présence d'une trentaine de fidèles, qu'a finalement eu lieu le traditionnel pèlerinage annuel à Notre-Dame-des-Grâces.

C'est sous un ciel menaçant, en présence d'une trentaine de fidèles, qu'a finalement eu lieu le traditionnel pèlerinage annuel à Notre-Dame-des-Grâces. Cette commémoration à Notre-Dame-des-Neiges - autre nom donné à la chapelle - est née au XVIIe siècle : pendant une épidémie de peste, les Breillois valides étaient partis prier la vierge au sanctuaire de Vicoforte, dans le Piémont, et avaient fait le vœu d'ériger, s'ils étaient épargnés, une chapelle à l'endroit où le mal s'était déclaré. C'est donc sur l'ancienne route du col de Brouis à quelques centaines de mètres du village, que fut construite cette chapelle votive. Aujourd'hui, elle est toutefois victime du temps, à tel point que la messe annuelle se déroule dehors, avec un rocher servant d'autel.

Mais la tradition est maintenue par l'association patrimoniale breilloise « A Souceta Briienca » qui, après l'office célébré par le père Paul-Marie Pham, organise aussi « coutiz » - autrement dit un goûter. L'occasion pour le vice-président, Jean-Marc Masseglia, de rappeler qu'« avec un peu de bonne volonté de part et d'autre, les actuels propriétaires et les Monuments historiques, ce lieu pourrait renaître de ses cendres et voir les générations futures faire perdurer la tradition. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.