“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Il vole 10000€ de bijoux : un mois avec sursis

Mis à jour le 23/02/2016 à 05:11 Publié le 23/02/2016 à 05:11
Le tribunal a condamné Andrei et Tasu respectivement à douze et trois mois de prison ferme.

Le tribunal a condamné Andrei et Tasu respectivement à douze et trois mois de prison ferme. archives C. D.

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Il vole 10000€ de bijoux : un mois avec sursis

Un factotum sexagénaire devait arroser le jardin d'un ami pendant son absence.

Un factotum sexagénaire devait arroser le jardin d'un ami pendant son absence. Il en aurait profité pour dérober quelque 10000€ de bijoux du couple dissimulés derrière le cellier dans l'appartement. Au retour, la victime soupçonne cet employé aux fonctions mal définies qui nie toute participation au méfait.

Mais ce dernier restitue le jour même le précieux butin récupéré à Vintimille. Il était tombé par hasard sur la femme qui l'avait accompagné pour faire du repassage un jour où il aspergeait les plantes... Par chance, elle avait les bijoux... dans son sac ! L'histoire, rocambolesque, aurait certainement fini au chapitre des faits mineurs si elle n'avait abouti, à l'issue d'une plainte, devant le tribunal correctionnel. Finalement, Khaled, reconnu coupable, a écopé d'une peine d'un mois de prison avec sursis. Il devra également verser la somme de 500€ au titre du préjudice matériel et l'euro symbolique pour le dommage moral.

« En août 2015, rappelle le président Jérôme Fougeras Lavergnolle, quand la victime part en vacances, il vous laisse les clés de son logement afin de vous occuper de ses plantes. Avez-vous pris ou non le coffret de bijoux ? » Le prévenu s'en défend : « Je n'ai rien volé ! Ce n'est pas moi ! Ce ne pouvait être que la femme qui m'a accompagné pour faire du repassage. Je suis allé en Italie pour la voir et elle m'a rendu spontanément les précieux objets. »

La version est des plus fantaisistes pour Me Thomas Giaccardi, avocat de la partie civile : « Il faut cinq minutes chaque fois, au prévenu, pour arroser les plantes. Or, les bijoux sont cachés. Il faut prendre un escabeau et enlever des bouteilles pour les trouver. On a du mal à comprendre ! Comment cet homme de confiance n'a pas remarqué la repasseuse en train de fouiller dans un appartement où elle n'était jamais entrée ? La coïncidence de la récupération à Vintimille n'est pas sérieuse... » 3000€ pour les frais et 1€ pour le préjudice moral sont réclamés.

Le procureur Cyrielle Colle n'est pas plus crédule. « D'une part, le concierge n'a vu personne se rendre au domicile de la victime. D'autre part, les versions divergent entre celles de la police et du tribunal. Monsieur a pu restituer les bijoux, car ils étaient en sa possession. C'est bien lui le voleur : un mois de prison que vous assortirez du sursis. »

La défense estimera que le doute doit bénéficier au prévenu. « Mon client est honnête. Il ne s'est pas approprié les bijoux pour les restituer. Donc aucun préjudice. Et il aurait volé la victime pour se venger de la perte de son logement ? Indulgence ! »

Le tribunal suivra les réquisitions du ministère public.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.