“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il veut insuffler la nuit berlinoise à Monaco

Mis à jour le 23/12/2016 à 05:09 Publié le 23/12/2016 à 05:09
À 27 ans, Alan McNamara a fait du milieu de la nuit son terrain de jeu, à la fois organisateur de soirée et DJ.

À 27 ans, Alan McNamara a fait du milieu de la nuit son terrain de jeu, à la fois organisateur de soirée et DJ. Cyril Dodergny

Il veut insuffler la nuit berlinoise à Monaco

Alan McNamara et son collectif Headspace organisent, ce soir au Stardeck, une soirée où ils proposent de recréer l'atmosphère singulière des clubs alternatifs de la capitale allemande

À 24 heures de Noël, le collectif monégasque Headspace propose, ce soir à 23 heures, un voyage express à Berlin sans quitter la Principauté. Direction le Stardeck pour une plongée dans la nuit musicale berlinoise et ses clubs alternatifs qui ont fait la renommée de la capitale allemande. Aux manettes, Alan McNamara, musicien et organisateur de soirée. Prévu depuis plusieurs semaines, le rendez-vous prend une résonance particulière après l'attentat de lundi soir à Berlin.

« Cette ville est un lieu de vie incroyable et unique, caractérisé par sa liberté d'être, sa tolérance, son multiculturalisme ainsi que son esprit de fête exceptionnel. Cet acte tragique et insensé va à l'encontre de tous ces idéaux et nous voulons continuer à représenter ces valeurs », réagit le jeune homme de vingt-sept ans, qui a grandi en Principauté.

Voilà presque dix ans qu'il baigne dans le monde de la nuit. Ses premiers souvenirs nocturnes remontent à l'époque du Karé(ment), tenu par son oncle Richard Borfiga.

De Londres à Berlin

« J'ai été d'emblée fasciné, notamment par le rapport entre la musique et les gens », raconte le jeune homme comme souvenir liminaire de son attraction à ce monde. Deux années d'études du management événementiel à Londres après son bac dopent son envie de mettre une oreille dans cet univers.

De retour à Monaco, il est intégré à l'organisation du festival DJ lors de la première édition du MICS. Une étape qui le conforte dans ce qu'il veut vraiment faire : la musique.

Retour à Londres, il se perfectionne dans la production musicale. Sa première mixtape tourne sur quelques blogs influents de musique. Premiers pas dans la musique électronique.

Au Jimmy'z et un peu partout dans les capitales européennes, Alan McNamara, devenu Kaneda, fait voyager ses platines. Mais il l'avoue, « mon style était un peu commercial à l'époque et mes goûts ont évolué, ma musique avec ».

Son eldorado sera Berlin. En 2015, débarqué dans la capitale allemande, le jeune DJ se pique à la réputée nuit berlinoise, où la fête est continuelle. « Je suis tombé amoureux de ce style, ça a changé ma vie et ma production ». Une tech house made in Berlin. C'est cet esprit qu'il veut insuffler dans les soirées électroniques qu'il organise. Après une première au printemps, celle du 23 décembre s'annonce plus aboutie.

« Il y a une demande d'un public pour écouter de la musique électronique et partager un moment ensemble en Principauté, avec une atmosphère moins show off ».

Dresscode : tout en noir

Pour ce rendez-vous Headspace, le Stardeck sera entièrement drapé de noir. Couleur aussi du dress code demandé aux participants, qui doivent avoir plus de 20 ans.

«La production en son et lumière sera originale également. Des atouts essentiels pour recréer cette atmosphère si particulière des clubs alternatifs », promet Alan. « Sur la Côte d'Azur, les discothèques apparaissent et disparaissent mais aucun club n'a encore révolutionné la manière de faire la fête ».

À l'heure de vœux pour 2017, c'est un de ses objectifs. Avec en ligne de mire, la sortie de nouveaux morceaux musicaux l'an prochain. Et la possibilité aussi d'être résident d'un lieu de nuit où il pourrait proposer une alternative musicale en Principauté… Un vœu de Noël !


La suite du direct