“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il roule à 80 km/h sur la voie rapide sans permis ni assurance

Mis à jour le 23/10/2018 à 05:08 Publié le 23/10/2018 à 05:07
« Vous aviez déjà blessé une personne au cours d'un accident et votre permis a été suspendu », a rappelé le président au prévenu.	 	(Archives MM)

Il roule à 80 km/h sur la voie rapide sans permis ni assurance

Était-il si pressé de voir son amie à Roquebrune-Cap-Martin ?

Était-il si pressé de voir son amie à Roquebrune-Cap-Martin ? Ou bien a-t-il inventé ce motif pour justifier la conduite de son scooter à une vitesse excessive, sans assurance et sans permis ? On ne le saura jamais, malgré l'insistance du président Jérôme Fougeras Lavergnolle afin d'obtenir la réponse circonstanciée d'un Monégasque de 20 ans qui a comparu devant le tribunal correctionnel.

Loin d'être passé au travers des mailles du filet, il devait répondre des trois infractions relevées le 18 février dernier sur la voie rapide. Le magistrat en est venu rapidement aux faits.

« Où alliez-vous à cette allure ? »

« Vers 18 h 45, sur le boulevard du Larvotto, vous êtes arrêté par les policiers. Avec votre deux-roues, vous rouliez à 80 km/h alors que la vitesse et limitée à 50, à l'exception du passage devant l'école des Carmes réduite à 30 km/h. Quand les agents vous contrôlent, vous ne possédez pas d'attestation d'assurance et vous n'avez pas de permis. Il a été suspendu en novembre 2017 car vous aviez blessé une personne au cours d'un accident. Où alliez-vous à cette allure ? »

Le jeune intérimaire, particulièrement inconscient, avance une visite chez une copine dans la commune limitrophe à l'est de la Principauté. Le président insiste pour connaître la véritable raison qui l'a obligé à prendre son deux-roues afin d'accomplir cette démarche impromptue.

« Tous les voyants sont au rouge »

L'intéressé ne fournira aucune indication et préférera le silence. « La condamnation à deux amendes n'a servi à rien, relève le premier substitut Cyrielle Colle. Monsieur ne peut pas assurer son scooter, mais ce n'est pas grave ! Je me demande quelle peine doit prononcer le tribunal pour que ces notions élémentaires de sécurité routière lui rentrent dans la tête ? Antécédents, retrait de permis, pas d'assurance : tous les voyants sont au rouge. Vous condamnerez ce jeune homme à une peine d'emprisonnement de cinq jours assortie du sursis, plus deux amendes de 150 euros et 300 euros. »

Le tribunal suivra les réquisitions du ministère public au niveau des amendes. Mais il préférera le paiement d'une somme de 1 500 euros à la place des cinq jours avec sursis.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct