Rubriques




Se connecter à

Il ouvre un restaurant dans un hameau de la Roya dévasté et inhabité depuis le passage de la tempête Alex

Son commerce avait été détruit par Alex. Mais Hervé a décidé de se battre et d’ouvrir son enseigne Le Relais Gourmand dans un lieu toujours dévasté. De quoi accélérer les travaux dans le hameau?

Amédée di Segni Publié le 27/10/2021 à 13:11, mis à jour le 27/10/2021 à 12:54
Le Relais Gourmand à Piène-Basse propose une alternative originale avec une carte snacking simple mais efficace. Photo A.D.S.

Au lendemain du 3 octobre, Hervé, alors heureux commerçant de la pizzeria "Le pressoir" a vu son local envahi de boues et son restaurant détruit par le passage d’Alex. Transformé en commerce de cycles, Hervé a dû trouver un autre local pour exercer sa profession.

C’est chose accomplie, et il a pu inaugurer son nouveau local commercial, un cabanon de bois avec terrasse-barnum attenant, à Piène-Basse.

Désormais seul locataire de cette commune breilloise vouée en partie à la destruction, il espère prospérer en proposant une alternative originale avec une carte snacking simple mais efficace.

 
Le maire de la commune, Sébastien Olharan, et Paul Rey, conseiller municipal délégué de Libre, ont parrainé cette inauguration auprès d’Hervé, et de sa compagne Christelle, qui propose une carte snacking complète. Et une invitée surprise s’est mêlée à la fête, la mascotte. Photo A. D. S.

"Il faut que je travaille"

C’est chose publique: la commune de Breil manque cruellement de locaux commerciaux, et le secteur de la restauration est fortement occupé. Hervé, poussé par un impératif pécuniaire, n’avait devant lui que très peu d’options.

Il a pris la décision d’emménager à Piène-Basse, commune de Breil dont la plupart des bâtiments sont en passe d’être détruits (certains étaient déjà abandonnés, telle l’ancienne douane française), où l’éclairage public fait défaut et où la route vient tout juste d’être réhabilitée (celle-ci étant effondrée après le passage d’Alex entre le tunnel de la gare et l’orée du village emportant notamment la maison Metzger).

L’argument d’Hervé et de Christelle, sa femme, est imparable: "Il faut que je travaille!". C’est pourquoi, dans un décor d’Halloween, Le Relais Gourmand a pris son envol.

Soutenu par le maire, Sébastien Olharan, et Paul Rey, conseiller municipal délégué de Libre, le snack occupe malgré tout une position stratégique entre Libre et Breil.

L’édile, dans ses quelques propos inauguraux, a manifesté son intention de soutenir l’entreprise par l’ajout prochain d’un éclairage public, et la promesse d’une accélération des travaux afin que soit rapidement proposé un remplacement des bâtiments vides (aire de parking, réhabilitation de la chapelle, etc.).

Hervé, quant à lui, planche déjà sur un moyen de faire des livraisons et d’améliorer sa carte de snacking. Tous connaissent déjà le goût de ses douceurs car il est un pâtissier hors pair.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.