“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Il n'est de vraie richesse que si on la partage": la princesse Camilla Bourbon des Deux-Siciles raconte son engagement auprès des plus démunis

Mis à jour le 21/10/2018 à 12:41 Publié le 21/10/2018 à 12:41
L'hiver n'est pas encore là mais les nuits sont déjà froides dans les rues de Nice. C'est ici qu'œuvrent Les Anges Gardiens, ici aidés par la princesse Camilla Bourbon des Deux-Siciles.

L'hiver n'est pas encore là mais les nuits sont déjà froides dans les rues de Nice. C'est ici qu'œuvrent Les Anges Gardiens, ici aidés par la princesse Camilla Bourbon des Deux-Siciles. Photo DR

"Il n'est de vraie richesse que si on la partage": la princesse Camilla Bourbon des Deux-Siciles raconte son engagement auprès des plus démunis

La princesse Camilla Bourbon des Deux-Siciles soutient l'association des Anges Gardiens en allant également faire la tournée à Nice avec les bénévoles. Un engagement sans demi-mesure.

La princesse Camilla Bourbon des Deux-Siciles poursuit sans relâche son engagement envers les plus nécessiteux. Généreuse donatrice, elle se rend également "sur le terrain" pour se rendre compte de la réalité des situations et soutenir les enfants, les femmes et les hommes dans le besoin.

Avec les Anges Gardiens, elle se rend régulièrement à Nice. Une des très nombreuses associations qu'elle aide.

Pourquoi tenez-vous à faire régulièrement la tournée des Anges Gardiens auprès des démunis de Nice?
Quand on a la chance de vivre dans des conditions privilégiées, il est impératif de redistribuer un peu de ce que cette vie nous offre à ceux qui n’ont pas eu autant de chance. Il n’est de vraie richesse que si on la partage. Je suis consciente que les personnes nous attendent et ont un vrai besoin de réconfort. Réconfort physique, apporté par la nourriture, mais aussi un réconfort moral. On discute avec eux, un lien se crée au fur et à mesure des rencontres

Qu’est-ce qui vous semble le plus touchant au cours de ces tournées?
Il est difficile de graduer les émotions, surtout quand elles sont aussi fortes. La détresse d’une mère qui ne parvient pas à nourrir ses enfants, la maladie, la vieillesse dans des conditions indicibles… Je serais bien incapable de vous dire quelle souffrance me touche plus qu’une autre. Toutes sont un déchirement. Indéniablement, les échanges sont forts en émotions et en chaleur humaine entre les personnes à qui l’on vient en aide avec les bénévoles.

Vous et votre époux le Prince Charles Bourbon des Deux Siciles êtes très impliqués dans les actions caritatives. Est-ce un sujet de discussion et une éducation avec vos deux filles?
C’est un sujet d’une importance capitale pour notre famille. Mon époux, qui est le chef de notre Maison, est par conséquent le Grand Maitre de l’Ordre Constantinien de Saint Georges. C’est un Ordre qui remonte au troisième siècle, et dont l’activité principale aujourd’hui est l’action caritative et humanitaire de par le monde entier. Notre fille Maria Carolina est l’héritière des titres et des fonctions de son père, et, à ce titre, elle sera amenée un jour à exercer des responsabilités dans cet Ordre et donc à reprendre, à tous les effets, ces activités caritatives et humanitaires. Il est donc indispensable, et ce depuis des années déjà, que nos filles prennent conscience des réalités, certes brutales, mais qui sont partie intégrante, malheureusement, du monde dans lequel nous vivons tous.

Quelles sont les causes auxquelles vous êtes particulièrement attachée?
Bien que toutes les nobles causes méritent qu’on s’y intéresse, j’ai une implication et une activité toute particulière dans le combat contre les violences faites aux femmes et aux enfants. À travers ma Fondation, et l’association UNWFPA rattachée aux Nations Unies, dont je suis l’Ambassadrice, je m’efforce d’apporter ma pierreàl’édifice à chaque fois que je le peux.

En marge des dons personnels sur lesquels vous ne souhaitez pas communiquer, soutenez-vous actuellement des projets à caractère humanitaire?
Nous avons tant de projets en cours d’étude, et tant d’autres déjà en activité ! Des centres d’accueil pour jeunes mères et leurs nouveaux nés, des centres d’assistance, des aides à la modernisation d’hôpitaux, de refuges, d’entretien et de rénovation d’églises, et tellement d’autres choses. Je consacre une partie de mon temps à ma fondation, Princess Camilla Charitable Foundation, aux différentes délégations de l’Ordre Constantinien de par le monde - et ici aussi en Principauté –, aux associations telles que Les Anges Gardiens de Monaco… Et malheureusement, il n’en existe pas assez d’associations comme celle-ci

Une équipe de bénévoles soudées et fidèles.
Une équipe de bénévoles soudées et fidèles. Photo DR

Les Anges, une chaîne de solidarité au départ de Monaco

À Monaco, la présidente des Anges Gardiens déploie tous ses efforts pour fédérer toutes les bonnes volontés autour de sa cause: venir en d’aide d’urgence aux plus nécessiteux de Nice.

"La Princesse Camilla nous a été d’un soutien magnifique! Elle a contribué à la distribution de tous ces repas et autre produits nécessaires à la survie de ces malheureux mais elle a aussi fourni une oreille attentive à ceux qui avaient besoin de se confier. Elle nous a également fait un don très généreux par chèque et s’engage à nous soutenir chaque mois financièrement. C’est fabuleux."

Les Anges Gardiens rallient également autour d’eux une équipe soudée et des établissements fidèles qui répondent favorablement à leurs sollicitations. "Nous sommes soutenus par une quinzaine de bénévoles ainsi que par huit restaurants renommés de Monaco qui nous offrent des glacières de nourriture avant chaque tournée tous les lundis."

Le Café de Paris, L’Avenue 31, le Flashman, Graziella, La Maison des Pâtes, le Mc Carthy’s, le Pulcinella, Nonna Maria et A Roca sont maintenant rodés pour donner toutes sortes de victuailles: soupe et pâtes, 100kg de bananes, jus de fruits, cafés, bouteilles d’eau, biscuits, pack de lait et céréales. Sont donnés également des produits d’hygiène.

Mais ce lundi, avec la princesse Camille Bourbon des Deux-Siciles, ce fut surtout une distribution de plus de 50 sacs de couchage grâce à la "Stelios Philanthropic Foundation". Au total, 450 personnes ont pu être aidées ce soir-là…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct