“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il n'y a pas d'âge pour faire preuve de solidarité

Mis à jour le 03/01/2019 à 05:39 Publié le 24/12/2018 à 05:39
Les enfants ont choisi des cadeaux qu'eux-mêmes auraient souhaité avoir.

Il n'y a pas d'âge pour faire preuve de solidarité

À l'approche des fêtes, la Croix-Rouge monégasque multiplie ses actions au sein de la Principauté, mais aussi en dehors de ses frontières.

À l'approche des fêtes, la Croix-Rouge monégasque multiplie ses actions au sein de la Principauté, mais aussi en dehors de ses frontières. Des petites têtes blondes aux seniors, elle n'essaye d'oublier personne. Et pour se faire, elle peut compter sur le soutien et la présence de la famille princière. Des centaines de colis alimentaires et de cadeaux ont été distribuées dans les maisons de retraite, dans les hôpitaux, à la crèche-garderie Rosine Sanmori et dans le Foyer de l'Enfance Princesse Charlène. Les bonnes actions se sont multipliées.

Des actions au profit des migrants

Si ces dernières sont reconduites d'année en année, il arrive également que des personnes viennent se présenter au bureau de l'association pour proposer leur aide et leur générosité.

Les initiatives peuvent aussi parfois être personnelles et ne manquent pas d'être belles. Des familles se sont mobilisées pour offrir deux tables à langer, ainsi que des articles de puériculture et des jouets aux familles de migrants, qui se trouvent actuellement au Campo Roya à Vintimille. Outre les parents, les enfants ont aussi participé.

Ils ont tous dix ans et sont élèves à l'International School of Monaco. Même s'ils n'ont pas rencontré directement les bénéficiaires, ils ont spontanément choisi des cadeaux, qu'ils auraient eux-mêmes souhaité recevoir et qu'ils ont accompagnés d'une petite carte, à l'intention de chacun.

Ils ont mis la main à la pâte

De plus, la Croix-Rouge monégasque, en partenariat avec les étudiants de Sciences Po Menton, via leur association « Science Po Refugee Help », a préparé, avec les migrants, des biscuits de Noël et a même organisé en collaboration avec la Croix-Rouge italienne, un repas spécial pour les fêtes. Peut-être que ces gestes et attentions donneront lieu à d'autres initiatives solidaires comme celles-ci.


La suite du direct