“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il n’est pas d’actualité de durcir le mouvement de grève au CHPG

Mis à jour le 22/05/2019 à 10:22 Publié le 22/05/2019 à 10:21
Mathieu Liberatore, président du syndicat des praticiens hospitaliers.	(DR)

Il n’est pas d’actualité de durcir le mouvement de grève au CHPG

La grève administrative de plus de cent médecins se poursuit au moins jusqu’à la prochaine assemblée générale prévue mi-juin. Les discussions continuent avec le gouvernement

Il progresse, mais les garanties du gouvernement ne lui semblent pas encore suffisantes.

Hier, le syndicat des praticiens hospitaliers a reporté son assemblée générale, les négociations devant encore avancer avec le département des Affaires sociales et la Santé. Résultat : plus de cent médecins restent en grève administrative jusqu’à la mi-juin minimum. Toutefois, des accords ont été trouvés pour une revalorisation des salaires et des gardes ; gardes qui doivent faire l’objet d’une réorganisation. Quant à l’activité privée, les nouvelles règles qui seront fixées ne concerneront que les nouvelles recrues.

Entretien avec Mathieu Liberatore, président du syndicat des praticiens hospitaliers.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.