“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Il était porté disparu depuis le 26 novembre, le jeune Monégasque de 16 ans est rentré chez lui

Mis à jour le 16/12/2019 à 13:22 Publié le 16/12/2019 à 12:14
Raphaël Almondo est porté disparu depuis plus de 15 jours.

Raphaël Almondo est porté disparu depuis plus de 15 jours. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Il était porté disparu depuis le 26 novembre, le jeune Monégasque de 16 ans est rentré chez lui

Raphaël Almondo, un Monégasque de 16 ans disparu depuis le 26 novembre, est rentré ce dimanche soir au domicile de son père. Un retour de nature à rassurer des proches inquiets par cette longue fugue.

>> RELIRE. Disparition inquiétante d'un adolescent de 16 ans à Monaco, la police lance un appel à témoins

"Raphaël est rentré chez ses parents." C'est par ces quelques mots laconiques, postés sur Facebook, qu'une proche de l'adolescent a relayé la bonne nouvelle. Une information confirmée, ce lundi matin, auprès du Parquet général de Monaco.

Le 26 novembre dernier, Raphaël Almondo avait quitté le domicile de sa mère résident à Monaco, muni de son passeport et d'un sac bleu contenant des effets personnels.

Ce jour-là, il était vu avec un ami en train de quitter le territoire monégasque par la voie des rails, en direction de Menton.

Le 3 décembre, dans l'après-midi, les caméras de vidéosurveillance captaient un retour furtif de l'adolescent au domicile familial.

Une entraide judiciaire entre Monaco et la France avait été mise en place pour retrouver le jeune homme, lequel est donc revenu par ses propres moyens à Monaco.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.