“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il a une méthode pour motiver les élèves Des lunettes qui sauvent des vies

Mis à jour le 15/01/2019 à 05:25 Publié le 15/01/2019 à 05:25

Il a une méthode pour motiver les élèves Des lunettes qui sauvent des vies

Patrick Saoula, professeur de collège aux Bréguières à Cagnes-sur-Mer, a une méthode originale pour lutter contre le décrochage scolaire.

Patrick Saoula, professeur de collège aux Bréguières à Cagnes-sur-Mer, a une méthode originale pour lutter contre le décrochage scolaire. Il a aménagé dans une salle de cours, un espace coloré, ouvert à tous ceux qui ont une idée, un «espace de création». Pas un CDI, ni une salle de perm. Elèves et professeurs s'y retrouvent pour monter des projets.

Lorsque des élèves en décrochage sont repérés, il leur propose de venir développer leurs compétences dans cette salle ouverte: «On se rend compte qu'on parvient à les raccrocher dans quelque chose qu'ils aiment. Et de faire tout de suite le parallèle avec les enseignements traditionnels leur montre que tout ce qu'ils savent faire en dehors peut se transformer en compétence scolaire», explique Patrick Saoula.

L'initiative lui a valu d'être le seul Français sélectionné pour le concours du meilleur prof du monde et elle commence à essaimer. L'expérience de la salle ouverte a séduit le collège Jules-Romains, à Nice-Ouest et Patrick Saoula est aussi en relation avec la direction de la Canopée en Martinique, le lycée français de Singapour, des établissements marseillais et de banlieue parisienne.

La somnolence au volant est la première cause d'accidents mortels en France sur les autoroutes.

L'Azuréen Philippe Peyrard a décidé de s'attaquer au problème, avec des lunettes spéciales qui vous empêchent de vous endormir. A l'intérieur, une quinzaine de capteurs permettent de récupérer des données physiques, physiologiques et environnementales: baillements, clignements d'yeux, micro-chutes de tête sont ainsi détectés.

Comment? Il explique: «Des leds infra-rouges envoient de la lumière vers les yeux. Si la paupière est fermée, elle renvoie plus de lumière vers les capteurs. Ça nous permet donc de savoir combien de temps la personne a fermé les yeux.» Ces données sont analysées et les lunettes vont réagir au comportement du conducteur: si des paupières restent trop longtemps fermées, un buzzer va sonner et des leds rouges clignoter de façon à le réveiller.

Une appli smartphone couplée va également envoyer des messages pour alerter conducteur et éventuels passagers. Si le porteur des lunettes connectées est seul dans son véhicule, une société d'assistance va l'appeler pour le tenir éveillé jusqu'à la prochaine aire de repos. Légères, les lunettes développées par Ellcie-Healthy à Villeneuve-Loubet, seront commercialisées d'ici quelques semaines dans tous les magasins Optic 2000.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct