“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Hyphen Hyphen : Montrer qu’il faut être soi-même

Mis à jour le 07/03/2019 à 10:30 Publié le 07/03/2019 à 10:30
Santa, Adam et Line, trio du groupe niçois Hyphen Hyphen.	(DR)
Monaco-matin, source d'infos de qualité

Hyphen Hyphen : Montrer qu’il faut être soi-même

Le 29 mars, le groupe (niçois) montant de la scène française se produira à l’espace Léo-Ferré à Monaco et promet un show dément. Rencontre avec trois jeunes engagés et délurés

Des peintures de guerre sur le visage. Un trait d’union noir sur chaque joue. La marque de fabrique d’Hyphen Hyphen. Mais la particularité de ce jeune groupe niçois ne réside pas seulement dans cette singularité physique. Sur scène, les trois amis, Santa, Adam et Line se lâchent littéralement pour envoyer en pleine figure du public un trop-plein d’énergie. Une furia débordante qui leur a valu en 2016 de rafler une Victoire de la musique dans la catégorie « artiste révélation scène de l’année ». Depuis, on retrouve dans les bacs leur second album, HH, teinté de rock, rap et électro. Des textes qui les propulsent porte-parole d’une jeunesse tourmentée. En proie au changement. Le 29 mars à Monaco, ils retourneront la scène de l’espace Léo-Ferré. En « petit » comité, eux qui ont l’habitude de remplir des salles immenses. Et presque à la maison. A l’approche du concert, ils se confient.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.