“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Horizon Monaco veut des effectifs de police en plus

Mis à jour le 16/12/2017 à 05:08 Publié le 16/12/2017 à 05:08
Le comité directeur d'Horizon Monaco, réuni hier matin en point presse.

Le comité directeur d'Horizon Monaco, réuni hier matin en point presse. Jean-François Ottonello

Horizon Monaco veut des effectifs de police en plus

C'est une proposition électorale de la liste menée par Béatrice Fresko-Rolfo qui entend demander au gouvernement d'augmenter le nombre d'agents pour pallier les manques

Entre deux séances publiques au Conseil national, le groupe Horizon Monaco organisait hier matin une conférence de presse, non pas pour parler budget, mais pour faire un point sur leurs engagements de campagne. Parmi lesquels, celui de renforcer les rangs de la Sûreté publique, où les candidats estiment voir des manques.

« Nous avons demandé des effectifs, ceux formés par l'école de police remplacent des départs à la retraite. Pour 2018, sept postes ont été créés, c'est insuffisant », plaide Claude Boisson, « il faut rattraper le retard et accentuer le recrutement, pas attendre le plan Police 2020 ». Pour l'élu en campagne, il aurait fallu créer 20 postes en 2018. « Il manque du personnel dans tous les services, l'état aurait dû faire un effort budgétaire pour la Sûreté publique ».

« Axe fort de notre campagne »

Un point repris par Christophe Spiliotis. « Il faut souligner le travail remarquable de la Sûreté publique, mais je constate, par exemple, que le directeur est le seul chef de service dans l'administration, qu'il n'a pas d'adjoint ». Pour le candidat, « la sécurité doit être un axe fort de la campagne, car nous n'en parlons pas assez mais c'est un des derniers piliers de la qualité de vie à Monaco. Si on l'enlève, le château de cartes s'effondre ». Et de proposer : « On doit maintenir des contrôles en permanence aux entrées de ville, il manque d'effectifs pour le faire ».

Et Henri Riey de promettre que plusieurs propositions aborderont le thème de la sécurité dans le programme d'Horizon Monaco que les candidats entendent dévoiler, début janvier, après la trêve des confiseurs.

Dans un autre domaine, beaucoup se sont exprimés hier également, sur leur volonté de réviser la loi électorale. « Depuis 2003, nous vivons une instabilité politique avec l'éclatement des majorités à chaque mandat. On est obligés de s'allier pour s'assurer une majorité, on ne peut pas continuer comme ça », note Elodie Kern. Et Jean-Michel Rapaire de plaider le scrutin en liste bloquée sans panachage. « Quand nous serons élus, nous le ferons », a promis Claude Boisson.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct