Rubriques




Se connecter à

Horizon Monaco se dit victime d'un boycott

Laurent Nouvion estime que la Nouvelle Majorité s'acharne à l'écarter des instances du Conseil national. Une accusation que rejettent le président Christophe Steiner et ses alliés

arnault cohen Publié le 11/04/2017 à 05:06, mis à jour le 11/04/2017 à 05:06
Laurent Nouvion : « Il y a une volonté manifeste de nous écarter, mon groupe et moi. »
Laurent Nouvion : « Il y a une volonté manifeste de nous écarter, mon groupe et moi. » A.C.

Laurent Nouvion est furieux et ne s'en cache pas. « Nous continuons à être exclus, estime le leader du groupe Horizon Monaco (HM). Il y a une volonté manifeste de nous écarter, mon groupe et moi. »

La cible de l'attaque ? Le président du Conseil national, Christophe Steiner, et la Nouvelle Majorité. L'ex-président, déchu voici presque un an, ne comprend pas pourquoi les six élus de son groupe - le « quart de l'Hémicycle », rappelle-t-il - sont aussi peu représentés dans les délégations aux commissions et les comités mixtes d'étude.

Vendredi dernier, les membres de ces 18 instances chargées de débattre de sujets aussi divers que l'utilisation du Fonds de réserve constitutionnelle, la coopération avec la SBM, les grands travaux ou encore l'Éducation nationale, ont été élus. « À huis clos et non pas en séance publique, devant les caméras, comme cela se faisait jusqu'à présent », s'étonne d'ailleurs Laurent Nouvion.

 

« Je reste un bon élu »

Aujourd'hui, le groupe Horizon Monaco n'est représenté que dans trois commissions - notamment celle des colonies de vacances, ça ne s'invente pas -, et Laurent Nouvion lui-même ne se retrouve nulle part. À l'inverse « les trois élus du groupe UM, pourtant absents de la séance, ont été placés (...) où ils souhaitaient être représentés », déplore un communiqué de HM. La minorité Union Monégasque est ainsi représentée dans sept comités et commissions. « Cela prouve bien que l'UM fait aujourd'hui partie de la majorité, commente le leader de HM. Ils ont passé un accord pour que nos élus ne participent à aucune commission incontournable. »

La lecture des choses est tout autre du côté de la majorité : « Comme souvent, le groupe HM cherche à se victimiser. Nous rappellerons simplement que la Nouvelle Majorité est issue de la liste majoritaire HM, et que la représentation de la minorité UM issue des urnes est parfaitement respectée comme il se doit. La sécession de ce groupe issu de la liste majoritaire aux dernières élections ne doit pas être retournée contre celles et ceux qui ont remis le Conseil national au travail. »

« Même si la majorité ne m'aime pas, je reste un bon élu, je connais mes dossiers, rétorque Laurent Nouvion. Je pensais que dans le sens de l'intérêt général et du bon fonctionnement de l'institution, je n'aurais pas été écarté. Or, ils continuent à s'acharner. »

 

Ce que conteste la majorité d'aujourd'hui.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.