“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Hameaux de Sospel coupés du monde: les 4 points à retenir de l'énorme chantier e...

Deux lycéens mentonnais à l’Académie des Sciences

La fête foraine de Monaco ouvre ses portes ce vendredi à 14h

Dimanche, venez participer au nettoyage des plages en face au casino de Menton

Impressionnant et en avance sur les délais, le chantier sur le barrage naturel au pied de l'effondrement est un combat contre la montre, face aux jours pluvieux et surtout à la menace des crues potentiellement dangereuses pour le centre-bourg de Sospel.

Études et travaux : où en est-on ?

Horizon Monaco prend le pouls de la Condamine Primo !, des candidats sereins et déterminés

Mis à jour le 21/12/2017 à 05:09 Publié le 21/12/2017 à 05:09
Selon le parti, les réunions de quartier font partie de l'ADN d'Horizon Monaco.

Selon le parti, les réunions de quartier font partie de l'ADN d'Horizon Monaco. L.M.

Horizon Monaco prend le pouls de la Condamine Primo !, des candidats sereins et déterminés

C'est le quartier de son enfance, et celui de ses jeunes années d'adulte.

C'est le quartier de son enfance, et celui de ses jeunes années d'adulte. Alors pour Béatrice Fresko-Rolfo, cette réunion de quartier avait une saveur particulière. « C'est un quartier historique, un vrai centre de la vie monégasque », a-t-elle établi.

En présence d'une centaine de personnes, la tête de liste d'Horizon Monaco a pris fait et cause pour le quartier en s'opposant au projet immobilier de l'esplanade des Pêcheurs : « C'est un sujet important, dont la construction va être confiée à un promoteur privé. Alors qu'il y ait un projet, pourquoi pas. Mais qu'il y ait la moitié des logements réservés aux Monégasques. Surtout parce que c'est le dernier terrain de l'État, et il faudrait que nous puissions en bénéficier de manière factuelle. »

Au-delà de la quantité et de la répartition des logements, c'est le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct