“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Horizon Monaco ne connaît pas les dossiers

Mis à jour le 17/01/2018 à 05:11 Publié le 17/01/2018 à 05:11
Après les commentaires politiques de leur leader, les colistiers de Primo ! ont évoqué trois dossiers : la priorité nationale, la SBM et la fonction publique.
Monaco-matin, source d'infos de qualité

Horizon Monaco ne connaît pas les dossiers

Après le meeting de son opposante Béatrice Fresko-Rolfo, lundi soir, Stéphane Valeri a voulu apporter la preuve de ce qu'il qualifie d'« incohérences », de « méconnaissance » et même de « vide »

À 11 heures précises au siège de Primo !, Stéphane Valeri accueille les journalistes avec les colistiers qu'il a choisis hier à ses côtés pour parler de la priorité nationale, de la SBM et de la fonction publique. Le rendez-vous hebdomadaire est bien huilé jusqu'à l'échéance électorale du 11 février. Café, eau minérale, stylos, temps de parole réduit pour chacun… Un entraînement avant les trois minutes accordées dans l'hémicycle ?

C'est le leader qui lance la discussion avec, évidemment, son commentaire sur le meeting de lundi soir, à l'espace Léo-Ferré, de son opposante Béatrice Fresko-Rolfo. « J'aurais aimé me présenter devant vous en étant offensif, dans une dynamique ou avec une obligation de réponse, comme dans une véritable campagne électorale, argument contre argument. Mais là c'est le vide. Il y a manifestement un problème de contenu. Il n'y a pas à mon sens de projet crédible. Et ce qui est en revanche avéré aujourd'hui, c'est qu'il y a un vrai problème de méconnaissance des dossiers et, ça, c'est gênant. Il est vrai que la demi-mandature où HM a été majoritaire restera comme l'une des pires de l'histoire du Conseil national. Est-il utile de rappeler ici que c'est la première fois qu'un président perd son siège en plein milieu d'une législature ? »

Stéphane Valeri affirme que, « devant environ 300 personnes », les colistiers ont apporté la preuve qu'ils ne connaissent pas suffisamment leurs dossiers.

« Mauvaise foi » ou « méconnaissance »

« Elodie Kern dit : "Il faut créer une maison de retraite pour couvrir nos besoins à l'horizon 2030. L'ancien conseiller de gouvernement pour la Santé (...) n'a rien fait". Les bras m'en tombent. Un simple rappel : pendant que j'étais au gouvernement, nous avons livré en 2010 la résidence A Qietüdine (70 chambres individuelles) et le Centre de Gérontologie clinique Rainier-III (210 chambres individuelles). J'ai veillé à faire lancer le chantier du Cap Fleuri 2 en cours de construction (80 chambres individuelles) puis j'ai programmé la reconstruction et l'agrandissement du Cap Fleuri 1 (avec 130 chambres individuelles supplémentaires). Et dans le programme de Primo figure des propositions pour le prochain mandat. »

Il cite aussi les propos de Katia Gagnol : « Nous demanderons un service de soins palliatifs au CHPG. » Et il s'étonne : « J'ai prévu avant mon départ du gouvernement, la livraison au printemps 2018, d'un service de lits de soins palliatifs au CHPG. Mais peut-être que les élus HM n'ont pas informé leurs colistiers. » Même remarque faite par Stéphane Valeri « pour les adolescents qui ont des problèmes d'addiction et de dépendance ». « Une fois de plus, il y a un problème : soit de mauvaise foi, soit - et je penche plutôt pour cette version - de méconnaissance inquiétante des dossiers. »

Et en matière domaniale : « leur bilan concernant le logement des Monégasques confine à l'irresponsabilité politique ». Enfin sur l'Union européenne, « Madame Fresko se contente de demander des délais et une meilleure communication du gouvernement dans la négociation de l'éventuel Traité. »

Alors il se pose comme le défenseur des nationaux : « Le Conseil national n'a pas à être pro-gouvernemental, il doit représenter les Monégasques en toute indépendance et rechercher le consensus nécessaire pour un fonctionnement équilibré des institutions. »

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.