“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Horizon Monaco à l'offensive

Mis à jour le 05/12/2017 à 05:10 Publié le 05/12/2017 à 05:10
Autour de Béatrice Fresko-Rolfo hier, dix-sept candidats ont egréné les grands engagements de leur programme.

Horizon Monaco à l'offensive

Pour son premier meeting hier soir, le groupe politique a présenté 18 candidats de sa liste pour les élections. Sans répondre à la proposition d'alliance lancée par Union Monégasque

Deuxième round. Alors que la campagne pour les élections nationales frétille, c'était au tour hier soir du groupe Horizon Monaco d'entrer dans l'arène. Deux salles, deux ambiances. Au grand show de Primo ! à l'espace Léo-Ferré, Horizon Monaco a répondu par un meeting plus sage au théâtre des Variétés, introduit par un clip dévoilant les témoignages des candidats qui sont arrivés sur scène autour de leur tête de liste.

Ils sont dix-huit pour l'heure. Parmi eux, quatre conseillers nationaux sortants et le retour de Christophe Spiliotis, qui fut élu de 2003 à 2013. Il reste six postes libres. En effet, hier soir, devant plus de 350 sympathisants, HM avait choisi de ne pas présenter l'ensemble de sa liste à venir. Un choix assumé par la chef de file : « Aujourd'hui c'est le temps de l'entrée en campagne. On se prépare, on construit, on écoute, on affine nos propositions pour les Monégasques, on décide. En janvier nous vous présenterons une liste entière où tous les profils responsables et les sensibilités auront leur place » a-t-elle assuré, comme pour ralentir le tempo d'une campagne qui s'emballe.

Choisir entre deux visions

Une campagne « pleine de surprises » assure-t-elle, « car vous avez là devant vous des Monégasques libres, qui disent ce qu'ils pensent et qui, une fois majoritaires au Conseil national feront ce qu'ils ont dit. Je ne ferai pas campagne sur des mensonges et des fakes news. Et vous allez devoir faire un choix entre deux visions, deux méthodes, deux projets et des candidats qui sont tous légitimes à se présenter. La question qui vous sera posée le 11 février est simple : à quoi voulez-vous que le pays ressemble dans 10 ans ? Monaco sera-t-il encore Monaco ? Voilà au fond la seule question ! » a lancé la candidate, prônant l'équité dans son programme à venir.

Sur le fond, l'équipe Horizon Monaco a dévoilé plusieurs clés de son programme : anonymisation du processus d'attribution des logements domaniaux ; demande d'un bilan écologique de tous les grands événements en Principauté ; phasage et coordination des chantiers aussi bien publics que privés ; ouverture d'une concertation avec les utilisateurs de Monaco Telecom « pour redéfinir les offres et comprendre les vraies raisons du mécontentement permanent » ; construire une université pour le Monaco de demain ; développer une stratégie pour une ville intelligente autour d'un projet de société. Ou encore opposition au projet du Très Grand Ida, « trop coûteux et trop lointain », mais pour un Moyen Ida.

Incorruptible

Et les candidats se sont positionnés - dans chacune des interventions -- comme garants protecteurs des institutions et des valeurs nationales. Sur la question, Elodie Kern-De Millo a donné le ton en lever de rideau. « Je crois à notre liberté de pensée et de parole. Nous avons une chance, notre monarchie constitutionnelle qui fait notre prospérité depuis 700 ans. Nous devons nous battre pour la garder » louant sa candidate comme la mieux placer dans ce rôle, « une femme forte, indépendante, et surtout incorruptible ».

À aucun moment des deux heures de meeting hier, il a été formulé une réponse à l'alliance proposée par Jean-Louis Grinda le 27 novembre dernier. Sans l'évoquer, Béatrice Fresko-Rolfo a indiqué hier soir que la liste qu'elle présentera en janvier sera « une liste de rassemblement, équilibrée et composée de personnalités libres, partageant le même état d'esprit, celui de la responsabilité, qu'on doit au pays ». Avec ou sans Union Monégasque ? Suite au prochain épisode…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct