Rubriques




Se connecter à

"Honte à vous": le mémorial de son frère a disparu, elle appelle les voleurs à tout remettre en place

Installée sur le Mont-Agaisen, la plaque commémorative de Flavien Peretti s’est volatilisée. Sa soeur, Vanessa, veut la retrouver avant l’anniversaire de sa mort, le mois prochain.

Célia Malleck Publié le 10/09/2021 à 14:05, mis à jour le 10/09/2021 à 14:04
Pour rendre hommage à Flavien, sa famille, ses amis et son bataillon de chasseurs alpins avaient organisé une cérémonie militaire et installé un petit mémorial sur le Mont-Agaisen à Sospel Photo DR

"C’est aberrant, presque irréel". Vanessa Peretti a perdu son frère, Flavien, en octobre dernier. Le Sospellois n’avait que 31 ans quand la maladie l’a emporté.

Pour lui rendre hommage, sa famille, ses amis et son bataillon de chasseurs alpins avaient organisé une cérémonie militaire et installé un petit mémorial sur le Mont-Agaisen à Sospel. Un coin de nature où Flavien avait grandi. Et où il passait beaucoup de temps avec ses deux enfants.

Mais la semaine dernière, la photo et la plaque commémorative ont disparu du site, plongeant Vanessa dans un mélange de colère et de tristesse infinie.

"Honte à toi, à vous!"

La jeune maman a posté un message, lundi, sur le groupe Facebook du village. "Les personnes ou la personne qui ont enlevé, volé la plaque et photo en hommage à mon frère sur le site de l’Agaisen. Honte à toi, à vous! Aucun respect!"

 

Au téléphone, Vanessa Peretti raconte: "Un parapentiste qui connaît bien mon père l’a appelé la semaine dernière pour lui dire que tout avait été enlevé. Mon père est monté. Il a crapahuté pendant deux heures mais n’a rien trouvé. Au début, on s’est dit que c’était peut-être la mairie qui l’avait enlevé ou l’association des anciens combattants de Sospel. Il y a souvent des cérémonies du souvenir à l’Agaisen. Mais ce n’était pas eux."

Elle poursuit: "On m’a dit qu’il y avait des jeunes qui faisaient la fête, le soir, là-haut. Je ne sais pas si ce sont eux. Je ne veux incriminer personne. Je veux juste que la ou les personnes qui ont fait ça remettent la plaque et la photo de mon frère."

"Je ne veux incriminer personne, Je veux juste que la ou les personnes qui ont fait ça remettent la plaque et la photo de mon frère", a confié la Sospelloise. DR.

"On y tient beaucoup"

C’est "très important" pour elle. "La plaque avait été offerte par un club de sport de Marseille que ma mère présidait. Je l’ai perdue en janvier, quelques mois après mon frère."

Vanessa s’arrête, submergée par l’émotion. "Ça ravive des douleurs", explique-t-elle la gorge nouée. Comme pour la réconforter, son bébé gazouille.

 

Elle s’apaise et reprend: "On y tient beaucoup. Les proches de mon frère ont l’habitude d’y monter se recueillir au lieu d’aller au cimetière qui est plus triste. Pour les enfants de mon frère aussi. Ils ont 5 et 9 ans. Qu’est-ce que je dois leur dire?"

"Il était apprécié et respecté"

Vanessa Peretti a du mal à imaginer que quelqu’un aurait pu en vouloir à son frère cadet.

Pour elle, c’était un héros: "Flavien était comme mon jumeau. Il était passionné de sport, de nature. Il s’était engagé dans l’armée à 19 ans et a passé sept ans à Annecy avant de tomber malade. Il s’est battu cinq ans contre le cancer alors que les médecins ne lui donnaient qu’un an. Il avait beaucoup de force, de valeurs... Et il était d’une bonté incroyable. Tout le monde le connaissait dans le village. Il était apprécié et respecté. L’église était remplie pour ses obsèques. Quand ils ont sorti son cercueil, tout le monde l’a applaudi."

Et d’ajouter: "Jamais j’aurais pensé que quelqu’un touche à ce mémorial. C’est aberrant, presque irréel. Je suis certaine que cette ou ces personnes ne sont pas de Sospel et qu’ils ne le connaissaient pas."

 

Le mois prochain, cela fera un an que Flavien les a quittés. Vanessa espère retrouver la plaque en marbre et sa photo avant la date d’anniversaire. Elle envisage de porter plainte à la gendarmerie pour accélérer les recherches. Mais compte surtout sur cet appel pour se recueillir à nouveau sur le site de l’Agaisen. En paix.

Après sa mort, sa famille, ses amis et son bataillon de chasseur alpin avaient organisé une cérémonie militaire et installé un petit mémorial sur le Mont-Agaisen à Sospel. Un lieu où viennent se recueillir les proches de Flavien. Photo DR.

"Là-haut, il y a beaucoup de gens qui gravitent"

Jean-Mario Lorenzi aurait préféré parler d’un sujet plus gai avant son départ en vacances. Le maire de Sospel est attristé par ce qui vient de se passer.

"Je connais bien le jeune, c’est une famille installée depuis plusieurs années à Sospel. Il y avait un monde fou à ses obsèques. Son père monte tous les jours au cimetière."

Et de reconnaître: "Je ne sais pas ce qu’il s’est passé là-haut. J’ai appris, comme vous, que la plaque avait disparue sur Facebook. Je ne pense pas que quelqu’un lui en voulait."

Et d’informer: "Là-haut, il y a beaucoup de gens qui gravitent. Des jeunes qui font des rave parties, des départs de parapentistes, des gens qui viennent se balader... Est-ce que c’est intentionnel ou pas? Je ne sais pas. C’est peut-être quelqu’un qui était sous l’emprise d’alcool ou de drogue qui l’a balancé sans s’en rendre compte? Ou un collectionneur qui l’a embarqué? En tout cas, si c’est intentionnel, c’est petit et inadmissible. On ne pas aller à l’encontre des dernières volontés de quelqu’un."

Illustration Photo DR.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.