“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Honneur à ceux qui font briller la France à l'étranger

Mis à jour le 14/07/2016 à 05:07 Publié le 14/07/2016 à 05:07
L'ambassadeur de France à Monaco, Hadelin de La Tour-du-Pin, entouré de Danielle Merlino et Francis Gastaud.

L'ambassadeur de France à Monaco, Hadelin de La Tour-du-Pin, entouré de Danielle Merlino et Francis Gastaud. Michael Alesi

Honneur à ceux qui font briller la France à l'étranger

Lundi 11 juillet, la Maison de France a accueilli une cérémonie de remise de Légions d'honneur particulièrement symbolique.

Lundi 11 juillet, la Maison de France a accueilli une cérémonie de remise de Légions d'honneur particulièrement symbolique. L'ambassadeur de France à Monaco, Hadelin de La Tour-du-Pin, a décoré deux éminences tricolores de Monaco de la plus haute distinction française.

Les récipiendaires sont Danielle Merlino et Francis Gastaud, respectivement présidente et président d'honneur de la Fédération des groupements français à Monaco (FGFM).

Ces deux nouveaux légionnaires de la Principauté rejoignent 93 000 décorés à travers le monde.

Attachés à la France et à Monaco

Outre l'ambassadeur, le tout-Monaco s'est déplacé pour rendre hommage à «ces flambeaux de la France en Principauté». Des membres du gouvernement, l'archevêque et autres conseillers nationaux ont salué ces «personnalités françaises marquantes de Monaco». Jean-Claude Guibal, député-maire de Menton, a lui aussi répondu présent.

Résistant, puis engagé volontaire durant la Seconde Guerre mondiale, Francis Gastaud était, à sa retraite en 1989, le sous-directeur de la SBM. L'homme, qui a connu les règnes de Louis II, Rainier III et Albert II, est «entré à la Maison de France en 1946», et ne l'a «jamais quittée depuis ».

Danielle Merlino était la deuxième personne à être honorée du ruban rouge à étoile blanche ce soir-là. Cette ancienne du lycée Albert-Ier, présidente de l'association des anciens élèves, a enseigné les sciences naturelles dans de nombreux établissements de la Riviera, notamment au lycée Pierre-et-Marie-Curie de Menton.

Cette Beausoleilloise d'origine, qui a levé le poing en mai 68, a longtemps représenté, et défendu, les Français en Principauté. «Mais mon attachement à la France ne saurait occulter mon attachement affectif à Monaco», tient-elle à préciser dans son discours.

Après le sacro-saint rituel de la photographie de groupe, les joyeuses troupes réunies à la Maison de France ont sabré le mousseux. Car, comme le dit l'ambassadeur, «il n'y a pas de Légion d'honneur sans champagne» !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct