“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Hommage national pour les défunts des combats au Maghreb

Mis à jour le 06/12/2018 à 05:16 Publié le 06/12/2018 à 05:16
La cérémonie s'est déroulée hier au village.

La cérémonie s'est déroulée hier au village. L.B.

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Hommage national pour les défunts des combats au Maghreb

La Journée nationale d'hommage aux Morts pour la France de la Guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie s'est déroulée hier au village.

La Journée nationale d'hommage aux Morts pour la France de la Guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie s'est déroulée hier au village. Sur le parvis de l'église Sainte-Marguerite, Patrick Césari, le maire, représentant le président du conseil départemental, a donné lecture du message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées.

« (...) Les armes se sont tues depuis 56 ans. Progressivement, l'histoire s'empare de cette période dont la mémoire demeure, aujourd'hui encore, vive et plurielle. Afin que les jeunes générations aient une juste compréhension de ce conflit, il est nécessaire d'assurer par l'éducation la transmission de la connaissance et de ces mémoires. Pour cela, nous ne devons pas oublier les femmes et les hommes qui ont participé ou qui ont subi ces conflits et ces combats. C'est le sens de cette journée nationale. »

Recueillement et chant

Le premier magistrat a ensuite déposé, en compagnie du colonel Fouché, une gerbe pour la Ville de Roquebrune-Cap-Martin et l'Union locale des Anciens combattants avant le dépôt de l'association des Anciens combattants et Résistants de Roquebrune-Cap-Martin par Jean-Louis Lorenzi, Jean-Bernard Mery et Robert Coste. Les associations A.C.P.G. CATM, T.O.E veuves, l'UNC, AFN et AEVOG ont également fleuri la stèle du souvenir. Après le temps du recueillement, le chant des Africains et la Marseillaise ont retenti.

Patrick Césari a repris, en fin de cérémonie, la parole pour déplorer les dégradations sur l'Arc de triomphe et la tombe du Soldat inconnu lors des récentes manifestations parisiennes des « gilets jaunes ». L. B.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.