“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Hommage à la princesse Grace pour le défilé de la Fête nationale

Mis à jour le 15/11/2019 à 10:52 Publié le 15/11/2019 à 11:30

Hommage à la princesse Grace pour le défilé de la Fête nationale

Le traditionnel défilé de la Fête nationale comptera une large séquence consacrée à la princesse Grace, marquée par la présence de la garde d’honneur de l’Armée de l’Air américaine

Elle aurait eu 90 ans en ce mois de novembre. Après une année constellée d’hommages, le souvenir de la princesse Grace accompagnera aussi la célébration de la Fête nationale cette année. Et en particulier la parade militaire et le défilé prévus à la mi-journée sur la place du Palais.

Ainsi, les cérémonies auront un accent yankee, teintées de culture américaine. Car, aux côtés des troupes de la Force publique monégasque, prendra place une délégation invitée de la garde d’honneur de l’Armée de l’Air américaine.

Les membres de l’United States Air Force Honor composent la première unité d’exercice et de cérémonie du pays dont la mission principale est de fournir les honneurs militaires au cimetière national d’Arlington, près de Washington, où reposent près de 300 000 anciens combattants.

Dans un autre registre, la garde d’honneur est aussi championne en titre de la compétition d’exercice interarmées. Ainsi, elle proposera, pour la Fête nationale, une démonstration de ses techniques particulières de maniement d’armes réelles avec baïonnettes au bout du fusil. Un spectacle à part entière. Trois officiers et seize membres de cette "drill team" arriveront le 16 pour entamer les répétitions in situ sur la place du Palais, avant le D-Day.

De l’émotion en prévision

En coulisses, depuis plusieurs semaines, les représentants de la Force publique monégasque préparent ce grand défilé annuel. Après une première répétition sur la place du Palais mardi, deux autres suivront avant le 19 novembre. Des temps de préparation nécessaires car la compagnie des carabiniers a choisi d’insérer cette année à son défilé un numéro spécial - autour duquel le secret est bien gardé - pour rendre hommage à leur manière à la princesse Grace.

"Évidemment, question de génération, les carabiniers actuels n’ont pas connu la princesse Grace. Mais ils en ont tellement entendu parler que la préparation de cet hommage revêt une charge émotionnelle toute particulière", confie le major Olivier Dréan, chef de l’Orchestre des carabiniers.

Lui aussi a préparé une partition inédite pour ses musiciens à l’occasion de cette évocation de la princesse Grace. Puisant notamment dans la musique traditionnelle irlandaise - une cornemuse devrait rejoindre l’orchestre - puis dans la culture américaine.

"Il n’y aura pas de guitare électrique cette année, moins de spectaculaire. Nous serons davantage dans la solennité, dans l’émotion pour évoquer la princesse Grace", ajoute-il, sans pour autant dévoiler les morceaux qui résonneront sur la place du Palais pour cet hommage. Là encore, l’effet de surprise est recherché pour surprendre le public.

L’autre inconnue de cette journée du 19 novembre, c’est la météo. Les prévisions annonçant des caprices du ciel. En 2013, la pluie battante avait contraint à l’annulation du défilé militaire. Il faudra certainement un coup de pouce de sainte Dévote pour passer entre les gouttes !

Après une première répétition in situ mardi, deux autres doivent suivre pour les membres de la Force publique avant le défilé militaire de mardi.
Après une première répétition in situ mardi, deux autres doivent suivre pour les membres de la Force publique avant le défilé militaire de mardi. Photo Michael Alesi / Dir. Com.
Olivier Dréan, chef de l’Orchestre des carabiniers, à la baguette.
Olivier Dréan, chef de l’Orchestre des carabiniers, à la baguette. Photo Michael Alesi / Dir. Com.
Sur la place du Palais, les équipes de la direction de l’Aménagement urbain ont planté un massif floral pour rendre hommage à la princesse Grace à l’entrée du Palais princier. Avec, juste devant, le monogramme de la princesse.
Sur la place du Palais, les équipes de la direction de l’Aménagement urbain ont planté un massif floral pour rendre hommage à la princesse Grace à l’entrée du Palais princier. Avec, juste devant, le monogramme de la princesse. Photo Charly Gallo / Dir. Com.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.