“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

HM dans l'arène

Mis à jour le 16/01/2018 à 05:04 Publié le 16/01/2018 à 05:04
La liste menée par Béatrice Fresko-Rolfo a réuni ses sympathisants, hier soir  à l'espace Léo-Ferré, pour dévoiler son programme.

La liste menée par Béatrice Fresko-Rolfo a réuni ses sympathisants, hier soir à l'espace Léo-Ferré, pour dévoiler son programme. Michael Alési

Je découvre la nouvelle offre abonnés

HM dans l'arène

Horizon Monaco a dévoilé, hier soir, ses 24 candidats au cours d'un meeting où l'équipe a voulu présenter 100 propositions qui constituent son programme pour l'avenir du pays

Ils sont finalement 24. À 27 jours de l'élection nationale, Horizon Monaco est désormais en liste complète. Un dévoilement tardif, que l'équipe plaidait comme une montée en puissance progressive, façon « chi va piano, va sano », que d'autres voyaient comme une faiblesse dans la liste de Béatrice Fresko-Rolfo, depuis sa candidature surprise en septembre.

Voilà 10 femmes et 13 hommes maintenant autour de la tête de liste qui a réussi à bâtir, en quatre mois, ce casting. Et l'équipe passait son grand oral, hier soir, à l'espace Léo-Ferré devant un peu plus de 400 personnes.

C'est une leader, « déterminée à permettre à Monaco de changer d'époque politique » qui s'est présentée dans l'arène de Léo-Ferré, sur une scène centrale, façon Colisée de joute romaine… « Quand certains s'essoufflent déjà et pataugent dans l'outrance, le populisme, la vieille mécanique politique artificielle, nous, nous passons à la vitesse supérieure », a lancé la candidate pour entamer cette joute verbale. « Parce que nous avons travaillé dur sur ce programme, nous avons pris le temps de vous proposer une équipe de candidats solide, nous n'avons aucune revanche à prendre sur personne et sur rien et nous voulons être au service des Monégasques, du pays et de notre prince ».

« Nous sommes la liste de la vraie vie »

Le public a écouté, près de trois heures durant, dans une ambiance très sage, les 100 propositions promises par la liste pour faire évoluer le pays, en appuyant, dans tous les domaines, sur le renforcement de la priorité nationale.

« Notre vision, c'est que les Monégasques puissent vivre durablement dans leur pays. Cela pourrait être une évidence dans n'importe quel pays, cela ne l'est pas chez nous. Cette vision n'est ni utopique, ni optionnelle, c'est une obligation », poursuit Béatrice Fresko-Rolfo, qui s'affiche comme « la liste de la vraie vie » au sein d'Horizon Monaco, « où il n'y a pas de professionnels de la politique ».

Un tir à l'encontre de Stéphane Valeri et de la liste Primo!. Depuis le début de la campagne, les échanges sont vifs à chaque prise de paroles entre les deux listes, qui n'en finissent pas de se tacler et de se répondre.

« On n'affronte pas le monde qui vient avec des gens qui ont eu toutes les responsabilités depuis 15 ans et qui nous expliquent aujourd'hui ce qu'il faudrait faire demain : mais pourquoi ne l'ont ils pas fait avant ? Soyons sérieux, un peu de décence et d'honnêteté intellectuelle ! », juge Béatrice Fresko-Rolfo, pour qui « les Monégasques sont des adultes responsables. La transparence est plus que nécessaire dans ces temps de suspicion généralisée et de méfiance vers la politique et les pouvoirs publics. La transparence garantit pour chaque compatriote, quelles que soient ses relations, de trouver porte ouverte et solution en cas de problème. La transparence ne doit plus être une option à Monaco ».

Voilà pour le credo d'une équipe qui s'est dite « prête à agir », et à accepter la proposition de Stéphane Valeri d'un débat télévisé (lire page suivante).

Pour Béatrice Fresko-Rolfo, sa liste est comme « un miroir de notre communauté nationale. Faites-lui confiance, comme vous pourriez vous faire confiance ».

Réponse le 11 février…

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.