Rubriques




Se connecter à

Henri Doria, une figure emblématique de Monaco, s'en est allé

Celui qui fut adjoint au maire durant vingt-huit ans est décédé ce jeudi. Figure emblématique de la Principauté, Henri Doria laisse le souvenir d’un homme amoureux de son pays.

Joëlle Deviras Publié le 31/07/2021 à 14:31, mis à jour le 31/07/2021 à 14:31
Henri Doria a été adjoint au maire de Monaco pendant près de trois décennies. DR

" C’est avec une grande tristesse et une profonde émotion que le Maire, Georges Marsan, et les membres du Conseil Communal ont appris le décès d’Henri Doria. Leurs premières pensées vont à sa famille et à ses proches à qui ils présentent leurs plus sincères condoléances. "

Ce vendredi, la mairie de Monaco était en deuil. Henri Doria était une des figures emblématiques du Monaco qui est aujourd’hui dans le cœur des plus de vingt ans.

Sept mandats

Lui a siégé au sein du Conseil communal durant 28 ans sans interruption, aux côtés d’Anne-Marie Campora puis de Georges Marsan.

Au cours de ses sept mandats, différentes délégations lui ont été confiées : les Affaires Culturelles, les Fêtes et l’Animation, l’Académie Rainier-III, le Service de l’État Civil – Nationalité, le Patrimoine et les Traditions.

 

Durant le mandat 2007-2011, il est premier adjoint de Georges Marsan.

Durant toutes ces années, Henri Doria a œuvré au service des Monégasques et de la mairie de Monaco mais aussi et surtout au service de son pays qu’il aimait tant. Très attaché au patrimoine et aux traditions monégasques, il en était l’un des garants les plus actifs.

Passionné de musique

Homme de culture, passionné par l’art en général et par la musique en particulier, c’est tout naturellement que lui a été confiée de 1995 à 2011 la délégation de l’Académie Prince Rainier-III. Mélomane averti, il a assumé cette délégation avec engagement et passion.

 

Sous son impulsion, l’Académie Prince Rainier-III recrute de nouveaux professeurs, renforce son département de musique ancienne et développe l’enseignement de l’écriture de la musique électroacoustique.

Elle relance également l’activité de l’atelier de lutherie, lui-même créé en 1977 à l’initiative du Souverain, en proposant un cycle de formation professionnelle initiale aux métiers de la lutherie des instruments à archets.

Enfin, elle ouvre une classe d’art dramatique, répondant à une véritable demande, dans le cadre d’une formation au théâtre dédiée aux amateurs. Par ailleurs, en 2003, le Conservatoire de Jazz est officiellement rebaptisé par la Mairie "Conservatoire de jazz Léo-Ferré".

Mais au-delà de la culture, Henri Doria était un passionné tout court, curieux de tout. Les fleurs, le sport, et notamment l'aviron, l’histoire, la danse, pour ne citer que ceux-là, sont autant de domaines qu’il affectionnait.

Des vœux de bonheur
en monégasque

 

En 2011, la délégation du service le plus fréquenté de la Mairie : l’État Civil – Nationalité lui est confiée. Au cours de ses vingt-huit années de mandature, Henri Doria est devenu le champion incontesté du nombre de mariages célébrés. Aimant beaucoup ce moment de proximité et de partage, il avait à cœur de personnaliser chaque union et de toujours glisser quelques phrases en monégasque si cher à son cœur.

Il a d’ailleurs été un acteur incontournable du concours de langue monégasque dont il était jury. Anne-Marie Campora lui avait demandé, dès 1991, d’en être le maître de cérémonie.

C’est ainsi que, de 1991 à 2018, il a brillamment présenté ce palmarès. Il a toujours cherché à le mettre en scène avec beaucoup de sérieux mais aussi avec humour et en y mettant tout son cœur.

Ne manquant pas d’imagination, les Monégasques se souviendront longtemps de son arrivée à vélo l’année du grand départ du Tour de France à Monaco, ou encore de son hommage chanté lors du bicentenaire de la Compagnie des Carabiniers.

" Henri Doria a été un élu très impliqué dans ses délégations successives. Il a énormément donné de son temps, très présent lors de manifestations, inaugurations, réceptions ", se souvient le Conseil communal.

Henri Doria était commandeur de l'Ordre de Saint-Charles, officier de l'Ordre du Mérite Culturel et titulaire de la médaille en vermeil de l'Éducation physique et des Sports.

 

Un hommage solennel lui sera rendu lors de la séance publique du conseil communal du 17 août prochain.

Les obsèques auront lieu mercredi 4 août, à 10 heures en l’église Sainte-Dévote.

Monaco-Matin adresse toutes ses sincères condoléances à la famille d’Henri Doria.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.