“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Handiplage, l'accès à l'eau made in Larvotto

Mis à jour le 11/07/2016 à 05:02 Publié le 11/07/2016 à 05:02
Sur son tiralo,Renato (à droite), n’a aucun problème à se mouvoir et à profiter de l’eau. En cas problèmes, Arthur (à gauche) est là pour lui venir en aide.

Sur son tiralo,Renato (à droite), n’a aucun problème à se mouvoir et à profiter de l’eau. En cas problèmes, Arthur (à gauche) est là pour lui venir en aide. Photo B.P.

Handiplage, l'accès à l'eau made in Larvotto

Le site handiplage permet aux personnes âgées et en situation de handicap de profiter de la plage et de l'eau. Quatre handiplagistes sont sur place, accompagnés de leurs fameux «tiralos»

Dans la cohue estivale du Larvotto, un grand parasol rouge se tient fièrement depuis 16 ans.

Le site handiplage est une institution de la plage monégasque, et permet à toute personne handicapée de profiter des joies de l'eau et du sable dans un cadre sécurisé et convivial.

Cette action du Club Soroptimist de Monaco, présidé par Evelyne Tonelli, réunit quatre handiplagistes en été. En moyenne, huit personnes par jour font appel à leur service, un chiffre qui peut monter jusqu'à plus de dix le week-end.

Mon tiralo, tu es le plus beau des tiralos

Arthur, un Monégasque de 22 ans, est handiplagiste. Il accompagne les usagers dans leur baignade. «Notre travail est celui d'un accueil social. Nous avons beaucoup d'habitués, des personnes âgées ou handicapées, qui viennent ici presque tous les jours durant l'été. Nous proposons une aide à la baignade, mais la grande partie a surtout besoin d'un accès à l'eau. Ensuite, ils sont autonomes.»

Pour accompagner les clients du site jusqu'à l'eau, des fauteuils amphibies sont à leur disposition. Ces « tiralos » utilisent des flotteurs sous le siège pour une sensation optimale dans l'eau. D'un jaune pétant, ils sont aussi très visibles par les autres baigneurs.

Sur la portion de plage dédiée, l'eau est même agrémentée d'un système de balises sonores. Baptisé « audioplage », ce service disponible en matinée permet aux malvoyants de nager en toute sécurité.

« Liberté retrouvée»

Renato est atteint d'IMC, un handicap moteur cérébral. Depuis cinq étés, ce résident monégasque profite tous les jours de la plage du Larvotto, grâce à Arthur et ses collègues. «Si j'étais seul, je ne viendrais pas ici, surtout sous ce soleil de plomb... Mais l'accueil ici est au top. J'ai besoin d'aide pour me mettre à l'eau, mais ensuite je me débrouille. C'est une liberté retrouvée !»

Pour Renato et les autres usagers, le service d'handiplage leur permet de profiter des joies de l'été, comme tout un chacun. Mais Arthur y trouve aussi son compte et prend plaisir à accueillir ses habitués. «Ma sœur est handicapée elle-aussi. Je suis aussi pompier volontaire depuis six ans. Du coup, j'ai l'habitude d'aider les gens. Allier ce service à la personne au cadre magnifique de la plage et de Monaco, que demander de plus ? C'est mon travail, et je me baigne tous les jours, c'est le pied !»

Renato et Arthur se tiendront face à la mer jusqu'au 4 septembre 2016, à la fermeture du site handiplage. En attendant l'année prochaine...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct