“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Halloween, l’acte II au parc Princesse-Antoinette

Mis à jour le 02/11/2019 à 10:24 Publié le 02/11/2019 à 10:24
Des dizaines d’enfants ont déambulé dans le parc Princesse-Antoinette en quête du nom de la potion qui rendra belle la sorcière Mélusine.

Des dizaines d’enfants ont déambulé dans le parc Princesse-Antoinette en quête du nom de la potion qui rendra belle la sorcière Mélusine. Jean-François Ottonello

Halloween, l’acte II au parc Princesse-Antoinette

Reporté à cause des pluies diluviennes de ce jeudi, le grand jeu de piste s’est déroulé hier en présence de dizaine d’enfants grimés. Il n’est jamais trop tard pour récolter des confiseries

Halloween, acte II. Les créatures n’ayant pu dégoter un abri, ce jeudi, pour passer entre les gouttes de Dame Nature ont pu se rattraper, hier, dans les allées du parc Princesse-Antoinette. Comme la veille au soir dans les tréfonds de la grotte de l’Observatoire, un jeu de piste leur avait été concocté par l’association monégasque « La Boîte de jeux », missionnée par la mairie de Monaco.

Objectif du jour : retrouver le nom de la potion qui rendra jolie la sorcière Mélusine, dont l’apparence s’avère, pour l’heure, peu ragoûtante. Pour les aider dans cette tâche, tout un faisceau d’indices avait été éparpillé à tous les niveaux du parc. Zombies, vampires, sorcières, squelettes et autres immondes monstres ont déambulé à la recherche de preuves concrètes. Huit lieux où les animateurs, grimés en sorciers, distillaient de précieux indices pour leur recherche. À force de remplir la grille à leur disposition, le nom de la potion s’est dessiné petit à petit. « Amnezius », criait l’un d’entre eux. Bingo ! Et comme toute quête mérite un butin, les petits monstres ne seront pas partis les mains vides avec un joli lot de confiseries. Pour ceux qui n’avaient pas la fibre d’un enquêteur, il y avait toujours l’atelier de fabrication de squelettes.

Tout aussi effrayant.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.