“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Grimaud Europe sous l'eau à Monaco

Mis à jour le 01/12/2018 à 05:17 Publié le 01/12/2018 à 05:17
Les visiteurs ont été fascinés par les découvertes de cette excursion.

Les visiteurs ont été fascinés par les découvertes de cette excursion. DR

Grimaud Europe sous l'eau à Monaco

Les fidèles de Grimaud Europe attendaient avec impatience l'excursion au Jardin Exotique et le Musée Océanographique de Monaco.

Les fidèles de Grimaud Europe attendaient avec impatience l'excursion au Jardin Exotique et le Musée Océanographique de Monaco. Ils étaient donc 45 à visiter ce musée voulu par le Prince Albert 1er fondé en 1889 et inauguré en 1910 qui est un véritable conservatoire de la faune et de la flore marine de tous les océans et mers du monde.

Dirigé pendant trente ans par le Commandant Cousteau le musée compte 90 aquariums qui rassemblent environ 6000 poissons de 350 espèces, dont certaines doivent leur survie à la fondation et dont quelques unes ont fasciné les visiteurs grimaudois comme les requins, tortues, méduses, piranhas, coraux, murènes ou myriades de poissons clowns...

La circulation sur le Rocher de Monaco étant assez difficile pour 45 personnes il va ensuite falloir quelques palabres entre Eva Von Fischer et les conducteurs monégasques pour se rendre au jardin exotique et découvrir cette incroyable collection de cactées, de figuiers de Barbarie, d'agaves, et bien sûr, de coussins de belles-mères.

Puis sur le chemin du retour les passagers (tous séniors) ont eu le loisir de s'amuser d'une des découvertes de la journée, un mérou qui changerait de sexe en vieillissant...

Voilà qui a occupé un trajet rendu un peu plus long par la pluie et les gilets jaunes au péage du Muy. R.V.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct