“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Grasse accroche Monaco II

Mis à jour le 12/04/2018 à 05:13 Publié le 12/04/2018 à 05:13
Après la rapide ouverture du score de Mbae, les Grassois ont pris un bon point dans l'optique du maintien.

Après la rapide ouverture du score de Mbae, les Grassois ont pris un bon point dans l'optique du maintien. R.B.

Grasse accroche Monaco II

Sous le déluge et sur un synthétique détrempé, Grassois et Monégasques n'ont pas démérité, hier soir, sous le regard attentif de nombreux recruteurs présents dans les gradins de La Paoute pour assister à ce bouillant derby.

Sous le déluge et sur un synthétique détrempé, Grassois et Monégasques n'ont pas démérité, hier soir, sous le regard attentif de nombreux recruteurs présents dans les gradins de La Paoute pour assister à ce bouillant derby. Un match qui s'est achevé sur un score de parité (1-1).

Dès la deuxième minute, pourtant, les Monégasques semblaient lancés sur le chemin du succès, après l'ouverture du score express de Mbae sur corner (1-1, 2').

Mais sans jamais paniquer, les Grassois ont immédiatement réagi, en égalisant seulement trois minutes après l'ouverture du score monégasque. D'un plat du pied parfaitement ajusté, Caddy a permis à son équipe de recoller au score, en reprenant une frappe de Goncalves repoussée par Badiashile (1-1, 5').

« On a eu peur de revivre le scénario de Colomiers (le RC Grasse s'était incliné 5-0 à l'aller, ndlr) en encaissant rapidement ce premier but, reconnaissait Loïc Chabas, le coach grassois. Mais les joueurs n'ont rien lâché et ont fait preuve de beaucoup de caractère pour revenir et arracher ce précieux point. »

Gênés tactiquement par le pressing grassois, toujours aussi efficace, les Monégasques ont poussé, notamment en deuxième période, mais ont buté sur un excellent Camus, auteur de plusieurs parades salvatrices.

« Il aura fait gagner beaucoup de points à son équipe cette saison, souriait l'entraîneur asémiste, David Bechkoura dans les vestiaires. Sur l'ensemble de la rencontre, on aurait dû l'emporter. On s'est créé beaucoup d'occasions, mais on est tombé sur un très grand gardien. »

Ce nul permet au RC Grasse d'assurer quasiment définitivement son maintien.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct