Rubriques




Se connecter à

Gianluca Capuano nommé chef principal des Musiciens du Prince

L’Opéra de Monte-Carlo et Cecilia Bartoli annoncent la nomination officielle du Maestro Gianluca Capuano au titre de chef principal des Musiciens du Prince de Monaco, orchestre créé en 2016 à l’Opéra de Monte-Carlo sous l’impulsion de la cantatrice italienne.

Publié le 08/03/2019 à 10:18, mis à jour le 08/03/2019 à 10:18
	(DR)
(DR)

L’Opéra de Monte-Carlo et Cecilia Bartoli annoncent la nomination officielle du Maestro Gianluca Capuano au titre de chef principal des Musiciens du Prince de Monaco, orchestre créé en 2016 à l’Opéra de Monte-Carlo sous l’impulsion de la cantatrice italienne.

En janvier 2017, à la demande de Cecilia Bartoli, directrice artistique des Musiciens du Prince, Gianluca Capuano a rejoint l’orchestre en tant que directeur musical à l’occasion du spectacle La Cenerentola, devant un public monégasque conquis et une presse internationale enthousiaste.

 

En mai et août de la même année, il s’est de nouveau vu confier la direction musicale de l’orchestre pour Ariodante et La donna del lago au prestigieux Festival de Salzbourg. Il a également dirigé l’orchestre lors du concert et de l’enregistrement du CD de Javier Camarena produit par Cecilia Bartoli-Music Fondation et publié par Decca.

Depuis, Gianluca Capuano dirige les spectacles des Musiciens du Prince avec Cecilia Bartoli dans les plus grandes salles d’Europe ainsi qu’à Monte-Carlo.

Dans quelques mois, il sera également le directeur musical de l’orchestre pour la nouvelle production du Festival de Salzbourg, Alcina, avec Cecilia Bartoli, Philippe Jaroussky et Sandrine Piau entre autres.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.