“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Gérald Ariano livre ce qu'il y a de meilleur en France

Mis à jour le 04/01/2019 à 05:02 Publié le 04/01/2019 à 05:02

Gérald Ariano livre ce qu'il y a de meilleur en France

Pour les dix ans de son émission « Bougez vert », diffusée sur la chaîne payante Ushuaïa TV, le Mentonnais a sorti un livre en fin d'année. Sorte de Best of où sa ville occupe une bonne place

Écolo… mais pas trop. Dans le magazine « Bougez vert » qu'il anime chaque semaine sur Ushuaïa TV, le Mentonnais Gérald Ariano invite à découvrir la France. Ses secrets cachés, ses paysages indomptés. Avec un credo en tête : celui de ne pas se prendre la… tête.

« Moi, je viens du divertissement. Je suis passé par Disney Channel, M6, TF1. Aujourd'hui je travaille sur une thématique qui a plus de fond ; ce qui ne m'empêche pas de garder un esprit de troubadour. J'ai une conscience écologique mais je ne suis pas un porte-drapeau pour autant. » Aussi s'attache-t-il à faire découvrir la nature « de manière fun ». Prêt à tout tester, toutes les activités qu'elle propose - au point d'être devenu « le roi du bêtisier » au sein du groupe TF1.

«Baladez-vous !»

Son objectif n'en demeure pas moins humble : « dire aux gens : sortez de chez vous. Baladez-vous, soyez fiers de vos racines. » Et, en substance, rappelez-vous combien la France est un beau pays. Quoi qu'il advienne.

Pour les dix ans de son émission, Gérald explique avoir voulu marquer le coup. En publiant un livre aux éditions du Chêne, mi octobre, assez logiquement intitulé Bougez vert. « L'idée, c'était de résumer les meilleurs moments. Mais quel enfer de trier ! Il n'y a pas une seule région que je n'ai pas aimée. Même si personnellement j'aime le soleil, les palmiers, le sud, la mer, j'ai découvert partout des gens supers, des coins magnifiques. Où qu'on aille, il y a toujours un truc sympa à faire, ou voir… »

Gérald cite les coups de cœur qui lui viennent en tête : le bois de Païolive, en Ardèche, avec ses rochers calcaires pétrifiés en forme d'ours et de lion. La Charente-Maritime. Les plages du nord, à l'instar du Touquet. Les cactées et jardins exotiques bretons. L'île d'Ouessant et ses abeilles restées prisonnières, n'ayant pas trouvé la force de voler jusqu'aux côtes. Les stations de montagne, aussi, où l'on peut pratiquer du ski, de la rando, dévaler des pentes en tyrolienne, voire en parapente avec des skis aux pieds.

Pour chaque région mise en avant, Gérald évoque, dans l'ouvrage, des souvenirs de tournage, illustre par des photos Instagram, présente les coulisses de l'émission. « L'équipe avec qui je travaille, c'est comme ma famille. Ou une colonie de vacances ».

D'où l'envie de partager ces moments, rétrospectivement, avec d'autres membres de sa famille : ses spectateurs.

« C'est un public qui aime la France, la nature, le tourisme. Ushuaïa leur convient bien. C'est la chaîne environnement du groupe TF1, avec des voyages, des paysages à la clé, sans être un robinet à documentaires. Elle est vivante, incarnée par des journalistes », souligne-t-il. Précisant que le livre s'adresse à la même cible. À ceci près qu'on le trouve partout en librairie, et non sur la seule chaîne payante.

Pour sa réalisation, Gérald s'est fait épauler par la journaliste de l'émission, Émilie. « Elle m'a notamment aidé à vérifier les infos d'il y a dix ans. On s'est rendu compte, cela dit, qu'il n'y avait pas tellement eu de changements depuis. Moi, je me suis chargé de l'écriture, des souvenirs. » Un travail qui lui aura pris un temps. Et volé la plupart de ses vacances, soirées et weekends. « Je suis un homme d'images, ce n'est pas facile pour moi. J'ai parfois dû me faire violence mais j'y ai pris du plaisir ». Suffisamment pour s'être lancé dans la rédaction d'un autre livre. Su l'autre émission qu'il anime : Une Vie de bêtes.


La suite du direct