“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Fructueuse moisson pour le Boxing Karaté Menton

Mis à jour le 27/02/2018 à 05:06 Publié le 27/02/2018 à 05:06
Prochaine échéance pour ce groupe soudé, les championnats Paca en mars.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Fructueuse moisson pour le Boxing Karaté Menton

Karaté

Grand chelem pour les karatékas mentonnais du Boxing Karaté, préparés par Xavier Grammatico, lors des récents championnats Côte d'Azur de minimes à seniors. Sous l'œil avisé du directeur Michel Boullanger, le team karaté compétition du Parc Koaland a fait preuve de compétence et d'efficacité lors de cette compétition inter départementales sélective pour les championnats PACA.

Le Team a décroché 4 médailles d'or : Earvin Amados minime (- 45 kg) ; Raphaël Padovani cadet (- 52 kg) ; Terry Betti junior (- 55 kg) et Yoan Amados junior (- 68kg).

1 médaille d'argent : Lara Paire minime (-50 kg). Et 4 médailles de bronze : Marie Lou Amelong minime (-45 kg); Mattéo Haderbache minime (- 45 kg) ; Claudio Deiana senior (- 67 kg) et Olivia Meyer senior (- 50 kg). Les 9 engagés ont donc largement rempli leur contrat. Un groupe soudé et motivé, des entraînements compétition réguliers, des séances personnalisées, un suivi en compétition permanent sont en grande partie les clés de cette réussite sportive. Un succès qui engendre de la confiance pour la suite de la saison, notamment pour la prochaine échéance, les 3 et 4 mars à Sainte-Maxime où les championnats PACA seront en jeu.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.