“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Fréquentation touristique : des chiffres au beau fixe

Mis à jour le 18/07/2019 à 10:22 Publié le 18/07/2019 à 10:22
Résultats à la hausse et perspectives positives, en attendant une arrière-saison « extraordinaire ».

Résultats à la hausse et perspectives positives, en attendant une arrière-saison « extraordinaire ». Cyril Dodergny

Fréquentation touristique : des chiffres au beau fixe

Les températures caniculaires n’ont pas nui aux réservations hôtelières. Les touristes sont bien là, plus nombreux que l’an passé, surtout à Nice où Mondial féminin et Fête de la musique ont joué

Dans les Alpes-Maritimes, le moral des hôteliers et des restaurateurs suit la courbe de la température. Et même ses pics, avec des chiffres en progression par rapport à l’année dernière, selon les premières observations de l’office de Tourisme.

Le taux d’occupation des chambres, tout d’abord. En mai : 72 % dans les Alpes-Maritimes et 81,6 % pour la seule ville de Nice. Soit respectivement +1,5 et +5,4 %. En juin : 81,7 et 88,9 % (+1,2 et +1,4 %. En juillet : 83,7 et 90 % (+0,5 et +2,3 %). C’est bien, c’est mieux, et cette tendance est confirmée par Denis Cippolini. Le président de la Fédération de l’hôtellerie et du tourisme y voit « le double effet Coupe du monde féminine et Fête de la musique ». Il prédit que cette forte demande persistera jusqu’à la fin de ce mois, d’autant que les décisions de dernière minute viendront encore grossir l’affluence. De quoi ravir celles et ceux qui exploitent les 15 000 chambres de Nice, même si cet élan, selon Denis Cippolini, rejaillit sur tout le territoire de la Métropole.

« Toujours au top »

Hubert Boivin n’est pas moins optimiste. « Beaucoup d’étrangers », se félicite le représentant des cafetiers-restaurateurs. Au nombre desquels Chinois et Japonais seraient particulièrement nombreux parmi les groupes. Le nord de l’Europe constituant une large part du tourisme familial. « Toujours au top ! », se félicite Hubert Boivin en rappelant que « ceux qui se donnent la peine travaillent très bien ». Il s’étonne presque, mais avec soulagement, de voir que la canicule n’a pas découragé les estivants. « Les terrasses sont pleines, août s’annonce très bien. Je suis même persuadé que nous aurons des mois de septembre et octobre extraordinaires ! »

En attendant l’excellence du côté de l’arrière-saison, d’autres données témoignent de la bonne santé du secteur de l’hôtellerie-restauration. Son chiffre d’affaires a augmenté de 6,68 % au premier trimestre sur l’ensemble de la Métropole. Un bilan serait prématuré, mais ces quelques indicateurs précoces laissent augurer un beau millésime pour le tourisme azuréen cet été. F.L.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct