“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Fred Moulin, Canal+ : Les jeunes joueurs ne regardent même plus la TV

Mis à jour le 27/02/2016 à 05:14 Publié le 27/02/2016 à 05:14
Fred Moulin, porte-parole du jeu vidéo depuis 10 ans sur Canal+.
Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Fred Moulin, Canal+ : Les jeunes joueurs ne regardent même plus la TV

Depuis 10 ans, il est l'un des principaux porte-voix de la culture jeu vidéo sur Canal+.

Depuis 10 ans, il est l'un des principaux porte-voix de la culture jeu vidéo sur Canal+. Il a, lui aussi, combattu les clichés qui ont souvent opposé médias traditionnels et un genre qui a peiné à trouver ses lettres de noblesses. « Mon émission est même passée en deuxième partie de soirée à cause d'une dénonciation au CSA. J'avais diffusé à midi des images d'un "jeu adulte", mais purgées de toute violence. Sanction immédiate ! »

L'« e-sport », un phénomène que Fred a vu venir de loin : « J'enrage un peu de voir L'Équipe TV s'y mettre, car j'en avais eu l'idée bien avant. La nouvelle direction de Canal m'a demandé de réfléchir à un projet. » De là à diffuser des matchs de Fifa 16 (le célèbre jeu de foot sur console) pour pallier la perte de nombreux droits sur le foot par la chaîne cryptée ? « Non, je n'y crois pas vraiment. De toute façon, les jeunes aujourd'hui regardent Youtube et ont des plateformes dédiées à la diffusion d'"e-sport". L'avenir se trouve peut-être dans un jeu qui n'existe pas encore. Et qui rassemblera les joueurs et la télévision sur un format commun. » Avis aux créatifs !

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.