“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

François : Il faut crier la vérité

Mis à jour le 03/01/2019 à 05:36 Publié le 24/12/2018 à 05:36
François Bidart, 42 ans, devant le palais de justice de Nice. Il y retrouvera bientôt le prêtre qu'il accuse.

François Bidart, 42 ans, devant le palais de justice de Nice. Il y retrouvera bientôt le prêtre qu'il accuse. Cyril Dodergny

François : Il faut crier la vérité

« Rappelle-moi, c'est urgent.

« Rappelle-moi, c'est urgent. » François Bidart séjourne en Colombie quand son frère jumeau, Thomas, lui envoie ce message. Nous sommes fin 2016, au moment du décès de leur grand-mère. Très proche de la famille, le père Schoepff est pressenti pour célébrer la messe d'enterrement. « ça a mis Thomas hors de lui. C'est alors qu'il a fait ses révélations », explique François.

Voici les deux frères face à face, via Skype, avec leur mère en pleurs. « Thomas me dit qu'il a été abusé par Jean-Marc Schoepff. Il me demande si je l'ai été aussi. » François sonde ses souvenirs....

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct