Rubriques




Se connecter à

France-Etats-Unis continue de fêter l'Independence Day à Roquebrune

D'un côté une chanteuse country, de l'autre un stand de tir géré par l'US Army.

L.BOXITT Publié le 04/07/2016 à 05:11, mis à jour le 04/07/2016 à 05:11
Hier sur le parking Jean-Gioan, l'amitié entre Américains et Français était à l'honneur. L.Boxitt

D'un côté une chanteuse country, de l'autre un stand de tir géré par l'US Army. C'est un peu ça l'Amérique.

Hier en tout cas, sur le parking Jean-Gioan, l'association « France-Etats-Unis » a multiplié les animations pour le 250e anniversaire de l'Independence Day.

« Nous avons invité l'équipe de base-ball de Menton, les loups blancs, les bikers de Menton, plusieurs autres stands d'animations et de découverte ont été proposés au public, ainsi que des voitures anciennes. L'aspect culinaire est aussi présent, tout est réuni pour l'ambiance de l'Independence Day, c'est-à-dire qui veut, vient ! », se réjouissait Thierry Chevallier, le dynamique président de l'association. A noter la présence du maire, Patrick Césari.

 

Suite, aujourd'hui à Menton

Après une étape à Beausoleil et Roquebrune-Cap-Martin, le programme concernera aujourd'hui la ville de Menton avec deux moments phares : « Les événements prendront une tournure plus officielle à 11 heures, esplanade Francis-Palmero, où nous évoquerons la présence de Robert Kennedy et ses sœurs, les liens avec Yvonne de Gaulle, sans oublier l'existence d'une association France-Etats-Unis entre 1950 et 1975 à Menton pour laquelle la Princesse Grace de Monaco était une présidente d'honneur très active malgré ses charges souveraines ».

Enfin, à 16 heures, une conférence sera donné par Frédéric-Lecomte-Dieu au sujet de Robert Kennnedy, salle Saint-Exupéry (entrée 8 euros).

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.