“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Fondation Princesse Charlène : 91 000 enfants formés en 3 ans

Mis à jour le 26/12/2015 à 05:05 Publié le 26/12/2015 à 05:05
En juin dernier, la princesse Charlène avait encadré une journée de sensibilisation aux dangers de la mer, organisée auprès d'élèves de Porto-Vecchio, en Corse.

En juin dernier, la princesse Charlène avait encadré une journée de sensibilisation aux dangers de la mer, organisée auprès d'élèves de Porto-Vecchio, en Corse. Frédéric Nebinger / Palais princier

Fondation Princesse Charlène : 91 000 enfants formés en 3 ans

Le programme développé par la fondation pour lutter contre la noyade a été développé dans 27 pays au cours de ces trois dernières années. Et l'action se poursuit

Elle en a fait sa cause souveraine. En créant il y a trois sa fondation, la princesse Charlène a choisi d'engager son action pour lutter contre la noyade, en apprenant à nager notamment aux enfants, dans le monde. Trente-six mois plus tard, la Fondation Princesse Charlène, dans son bilan de décembre, annonce avoir aidé plus de 92 500 personnes, dont 91 000 enfants.

Et ce, au travers de 102 projets développés dans 27 pays. Notamment des cours de natation dispensés en Afrique du Sud, au Burkina Faso, au Canada, à Madagascar ou en Inde.

La sensibilisation des enfants

En juin, la princesse Charlène était d'ailleurs à Porto-Vecchio, en Corse, sur la plage de Palombaggia, pour accompagner une journée de prévention de la noyade, inscrite dans le programme « Learn to swim » de sa fondation. Ce jour-là, 90 élèves de primaire avaient été sensibilisés aux dangers de la mer et l'apprentissage des gestes qui sauvent.

« En joignant nos forces, en partageant des expériences et des ressources, nous réussirons à sauver des vies grâce à une coopération internationale en luttant contre la mort par noyade, ce tueur terrible et pourtant silencieux », a déclaré la princesse Charlène pour expliquer son engagement.

En novembre dernier, elle est d'ailleurs intervenue lors de la 30e conférence du Conseil pontifical pour les travailleurs de santé, au Vatican, pour informer sur cette question.

Selon l'organisation mondiale de la Santé (OMS), 372 000 personnes sont mortes noyées en 2012 dans le monde. La noyade tue plus d'enfants que la tuberculose ou la rougeole.

En parallèle, la Fondation Princesse Charlène a développé un programme autour du sport et de l'éducation comme valeur de construction des jeunes enfants. Ce programme permet aussi, au travers d'événements sportifs internationaux ou d'échanges, de s'ouvrir à d'autres cultures ainsi qu'à d'autres réalités.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct