“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Foire attractions de Monaco annulée: "Je crains que les dépôts de bilan s'enchaînent", confie le porte-parole des forains

Mis à jour le 23/09/2020 à 22:12 Publié le 23/09/2020 à 22:10
Pas de manège cette année sur les quais du port Hercule. La Foire Attraction n’aura pas lieu comme prévu, du 16 octobre au 19 novembre, pour éviter les rassemblements de masse.

Pas de manège cette année sur les quais du port Hercule. La Foire Attraction n’aura pas lieu comme prévu, du 16 octobre au 19 novembre, pour éviter les rassemblements de masse. Photo archives Monaco-Matin

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Foire attractions de Monaco annulée: "Je crains que les dépôts de bilan s'enchaînent", confie le porte-parole des forains

Le gouvernement princier a annoncé ce mercredi que la Foire attractions, tout comme la Journée du Patrimoine prévue ce dimanche, sont annulées, victimes de la crise sanitaire. Les forains réagissent.

Coup dur pour les amateurs de manège et churros, la Foire Attractions n’aura pas lieu cette année sur le port Hercule.

L’événement, planifié par la mairie de Monaco du 16 octobre au 19 novembre fait les frais de la pandémie lui aussi.

"Jusqu’à vendredi dernier, nous étions sur la bonne voie, nous avions eu différentes réunions avec la mairie pour mettre en place un protocole sanitaire avec des restrictions et moins de manèges, mais je comprends que le gouvernement a voulu minimiser les risques", souffle Robert Dumont, qui représente les forains et préside ce rendez-vous monégasque de longue date.

"Des clients viennent de tout le département à la foire de Monaco"

Dans la profession, où tous sont indépendants, la situation inquiète.

"Cet été nous avons pu maintenir certains rendez-vous avec la distanciation sociale et les règles de sécurité mais je plains ma profession, je crains que les dépôts de bilan s’enchaînent. Nous réinvestissons chaque année pour être au goût du jour, nous avons des remboursements, notre chiffre d’affaires s’est effondré."

Les professionnels en France connaissent des fortunes diverses. La foire de Toulouse a été maintenue, comme d’autres dans l’Est de la France. Mais difficile de les rejoindre.

"Les forains suivent la même tournée chaque année et on ne peut pas changer nos plans et s’installer dans une autre foire, par manque de place."

D’autant plus que dans le milieu, Monaco compte comme un rendez-vous fort du calendrier.

"Des clients viennent de tout le département, pour le cadre et la sécurité, c’est une institution dans la région, l’annulation est une déception", note Robert Dumont. Qui espère que le marché de Noël, en décembre, ne connaîtra pas le même sort.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.