“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Fitness et Zumba : bouger en juillet avec Nata Lee !

Mis à jour le 10/07/2019 à 10:22 Publié le 10/07/2019 à 10:22
« Sports Summer 2» avec Nata Lee (2e à droite) de la section Fitness de l’association « Beausoleil Sports ».

« Sports Summer 2» avec Nata Lee (2e à droite) de la section Fitness de l’association « Beausoleil Sports ». arch. S.I.

Fitness et Zumba : bouger en juillet avec Nata Lee !

Pour la deuxième année consécutive, Nata Lee, qui anime la section Fitness de l’association « Beausoleil Sports », propose une multitude d’animations « Sports Summer 2 », pour tout le mois de juillet à l’amphithéâtre du Devens (1).

Pour la deuxième année consécutive, Nata Lee, qui anime la section Fitness de l’association « Beausoleil Sports », propose une multitude d’animations « Sports Summer 2 », pour tout le mois de juillet à l’amphithéâtre du Devens (1).

Avec chaque jour, à 19 h, une activité différente au programme :

- Les incontournables Zumba fitness party alliant énergie, danse, partage, rencontre et dépenses énergétiques pour faire du sport en s’amusant... « Bien dans son corps, bien dans sa tête » est le moteur de Nata Lee. Avec des invités spéciaux : Aristote (Cannes) présent les 11 et 25 juillet, et Videlina Bushkova (Saint-Laurent-du-Var) le 18 juillet.

- Le circuit training tous les lundis (associant force et endurance au poids de corps), et exercices d’abdos /fessiers géant (prévoir un tapis) tous les mardis.

- Et pour finir « Strong party » ou fitness haute intensité, tous les vendredis.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct