“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Feu de voitures en pleine nuit : criminel ou accidentel ?

Mis à jour le 27/07/2018 à 05:11 Publié le 27/07/2018 à 05:10

Feu de voitures en pleine nuit : criminel ou accidentel ?

sospel

Quatre voitures livrées aux flammes aux pieds du Monument aux Morts de la commune, sur la Place des platanes. C'est ce qui est à déplorer, sans blessé fort heureusement, dans la nuit de mercredi à jeudi, peu après minuit. Le feu a entraîné l'intervention rapide et efficace de six pompiers volontaires de Sospel équipés d'un fourgon pompe dit FPTL.

Un artisan a perdu son véhicule de fonction

Si l'enquête de gendarmerie doit encore déterminer les circonstances exactes de cet incendie qui a touché également du matériel urbain, plusieurs premiers éléments conduisent à ne pas écarter l'hypothèse d'une origine criminelle. «Sans que je puisse affirmer bien sûr que c'est lié, j'ai entendu une alarme de voiture qui ne s'arrêtait pas jusqu'à ce que retentisse une forte explosion, explique, à l'instar d'autres, un témoin habitant proche de la Place des platanes. J'ai vu ensuite une importante fumée grise puis noire et mon fils s'est rendu sur place pour voir ce qu'il en était». À savoir, donc, trois voitures prisonnières d'un feu qui en a lâché et abîmé un quatrième. Tout comme l'arbre et le lampadaire attenants. D'après les différentes autorités, ce serait un utilitaire qui se serait enflammé en premier, avant que les trois autres véhicules, ne soient touchés à leur tour. Cette fourgonnette appartient à Patrick Commenville, artisan plombier sospellois, qui ne se fait guère d'illusion sur la cause du feu : «Je pense avoir été victime là d'une vendetta suite à une histoire de vol d'une de mes voitures pour laquelle j'avais porté plainte et après une altercation, de loin, qui s'est passée la veille au soir avec son auteur et son groupe d'amis.» Et d'ajouter : «Ce n'est pas accidentel, c'est un véhicule très bien entretenu sans produit inflammable à l'intérieur, ou sinon très peu et protégé. Et j'en avais retiré comme d'habitude, heureusement, mon poste à souder à gaz.»

L'artisan, totalement amer, a perdu son véhicule de fonction, ses outils de travail et même ses papiers. À souligner que le quatrième véhicule endommagé appartient également à Patrick Commenville. D'autre part, le propriétaire de l'une des voitures brûlées à côté se dit également très désappointé. Il s'agit d'un touriste de la région d'Annecy venu en vacances auprès de sa famille.

La gendarmerie, qui cherchera sans doute à faire parler les images de la caméra de vidéo-protection située à quelques mètres des lieux de l'incendie, a ouvert son enquête appuyée par des experts scientifiques qui se sont rendus sur place.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.