“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Fête des genêts : entre bal populaire et défilé enfantin

Mis à jour le 26/06/2018 à 05:15 Publié le 26/06/2018 à 05:15
Le défilé enfantin est passé entre les gouttes.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Fête des genêts : entre bal populaire et défilé enfantin

roquebrune-cap-martin

Les Coqs Roquebrunois ont en quelque sorte lancé les animations estivales avec le week-end consacré à la fête des genêts. Un rendez-vous prisé par les villageois qui se sont retrouvés place de la République pour un grand bal animé par DJ David samedi soir.

Cependant, le clou du spectacle fut sans conteste le traditionnel défilé enfantin. La veille, les parents étaient venus récupérer au lavoir des gerbes de boutons d'or cousus ensuite à la main sur des costumes tous plus originaux les uns que les autres. Un jury, composé d'élus locaux et de personnalités locales, avait alors la lourde responsabilité de désigner les plus belles créations vestimentaires.

La rivalité des couturières était alors à son paroxysme tandis que le président Jean-Pierre Cognet veillait à l'impartialité de ce concours.

Oscar et Ciboulette, les deux animateurs avaient pimenté cette fashion week villageoise. Et le palmarès de tomber ! C'est Louna Lecouturier (un nom prédestiné !) qui remportait la coupe de la Ville de RCM devant Manon Marignani (coupe des Coqs Roquebrunois) et Paul Riberi (coupe de la Ville de Menton). Il débute bien l'été au village !

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.