“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Fête de la Sainte-Cécile : le programme

Mis à jour le 19/11/2018 à 05:12 Publié le 19/11/2018 à 05:12
A partir de 15h en l'église du Sacré-Cœur un concert exceptionnel sera donné.
(DR)

Fête de la Sainte-Cécile : le programme

Dimanche 25 novembre, la paroisse et la chorale « Notre Dame des Rencontres » fêteront comme tous les ans depuis 13 années la patronne des musiciens et choristes « Sainte-Cécile ».

Dimanche 25 novembre, la paroisse et la chorale « Notre Dame des Rencontres » fêteront comme tous les ans depuis 13 années la patronne des musiciens et choristes « Sainte-Cécile ».

Deux événements marqueront cette grande fête musicale :

A 11 h en l'Église du Sacré-Cœur messe solennelle qui sera célébrée par le père Philippe Guglielmi, curé-archiprêtre, avec la participation de La Chorale Notre Dame des Rencontres dirigée par Anne-Marie Laboure, accompagnée à l'orgue par Angelica Murante ; la « Fanfare de Villefranche - sur-mer » apportera un plus musical à cet office.

A partir de 15h en l'église du Sacré-Cœur un concert exceptionnel sera donné. Au programme : l'ensemble Vocal Féminin « Quazylis « dirigé par Raphaële Leidecker ; les Solistes de Monte-Carlo sous la direction de Jean-Louis Dedieu ; la fanfare de Villefranche - sur-mer ; la Chorale « Notre Dame des Rencontres » et la présence au piano du jeune soliste de 12 ans Arthur Laboure.

Un programme musical de qualité sera proposé à tous les mélomanes mentonnais pour célébrer cette grande fête de la musique et du chant choral.

Rappelons que l'année dernière cette fête de Sainte-Cécile a rassemblé près de 800 personnes en l'église du Sacré-Cœur.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct