“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Festival du livre jeunesse : génération lecteurs

Mis à jour le 02/08/2018 à 05:16 Publié le 20/05/2018 à 05:16

Festival du livre jeunesse : génération lecteurs

Soutenu par la mairie de Beausoleil, le rendez-vous annuel des auteurs et illustrateurs d'une part, et des jeunes d'autre part, a démontré une nouvelle fois son succès

Des tentes blanches installées de part et d'autre de la place de la Libération, quinze auteurs et illustrateurs souriants et accueillants prêts à parler de leurs ouvrages avant de les dédicacer…

Avec les livres dédiés à la jeunesse, la créativité est à son comble (les éditeurs de livres adultes devraient d'ailleurs y prendre de la graine.) Les exemplaires s'empilent sur les tables. Il y a les formats de poche pour faire comme les grands et plutôt pensés pour les ados, mais aussi et surtout les BD, les livres illustrés et les ouvrages qui déclinent des maquettes pleines de fantaisie, de couleurs et d'optimisme. De quoi inviter à la lecture tous les enfants et jeunes gens quels que soient leurs goûts.

Un rendez-vous reconnu

Avec le Festival du livre jeunesse, parfaitement rodé après huit premières éditions, les ventes et dédicaces ne sont qu'un point d'orgue d'une série d'initiatives : un concours de nouvelles littéraires, des rencontres, des ateliers, une « halte livres » et autres expositions de travaux d'illustrateurs ou d'élèves. Un véritable festival donc, cette année sur le thème de l'eau, initié bien en amont par la mairie et les enseignants de l'Éducation nationale.

Stéphane Gaffoglio, responsable du service culturel, souligne que l'événement, qui a commencé avec les enfants d'âge primaire, intéresse dorénavant et également les maternelles et les collégiens. « La bibliographie du rallye lecture sert de base pour contacter les auteurs et illustrateurs. »

Pas question de céder à la facilité ou de favoriser, les yeux fermés, les talents locaux.

La sélection des auteurs est méticuleuse. « Le festival est aujourd'hui reconnu chez les professionnels du livre jeunesse », souligne le maire Gérard Spinelli.

Même exigence pour le concours de nouvelles littéraires qui récompense des jeunes de Beausoleil, Monaco ou Nice. Trente textes ont été retenus et sont réunis dans un ouvrage imprimé par l'éditeur, Pourquoi viens-tu si tard ? Un privilège pour les jeunes après avoir été retenus par un jury de quatre personnes, présidé par la conseillère municipale Patricia Veneziano.

Le succès du Festival du livre est certainement le résultat du travail de passionnés, mais aussi de l'implication des auteurs et illustrateurs qui vont jusque dans les classes pour discuter avec leurs élèves.

Ainsi, Beausoleil a sa nouvelle génération de lecteurs.


La suite du direct