“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

F(ê)aites de la danse : le meilleur, gratuitement

Mis à jour le 16/06/2017 à 05:30 Publié le 16/06/2017 à 05:30
« Les pros seront là, au service du public. Et ils attendent ce moment comme des fous ! »

« Les pros seront là, au service du public. Et ils attendent ce moment comme des fous ! » Alice Blangero

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

F(ê)aites de la danse : le meilleur, gratuitement

Jean-Christophe Maillot, le directeur des Ballets de Monte-Carlo, revient sur le nouvel événement qu'il a imaginé pour cette nuit du 1er juillet. Il a bien l'intention « d'offrir le meilleur » au public

J'ai toujours aimé regarder les gens danser dans les boîtes de nuit », explique Jean-Christophe Maillot. C'est dire si la technique n'est pas la première de ses préoccupations, en dehors du cadre des Ballets.

Car la danse coule dans ses veines. À tel point que la F(ê)aites de la danse semble être une évidence. « Tout le monde a eu envie de danser un jour, tout le monde s'est un jour senti pris par la musique, par l'ambiance. C'est un truc universel. » Pour ça, il est très confiant sur la participation à son événement. Même s'il tient à apporter quelques précisions : « Tous les jours, des gens me demandent s'il sera possible de venir en famille. Mais oui ! C'est justement le but ! »

« Cette fête sera ce que le public en fera »

Faire danser de 7 à 107 ans. Tout le monde. Et si ces questions reviennent souvent, c'est que dans son souci d'offrir le meilleur, Jean-Christophe Maillot a concocté un programme aux petits oignons, complet et ambitieux. Mais il se veut rassurant : « Cette fête sera ce que le public en fera. Pour le marathon de la danse, qui est prévu sur sept heures, si les gens s'arrêtent au bout de deux heures, ça n'a aucune importance ! L'essentiel est de venir s'amuser. De participer. »

Car contrairement à une fête de la musique, ici tout sera interactif. « L'idée consiste à créer une circulation sur la place du Casino, avec plein de points d'intérêts. Les pros seront là, au service du public. Et ils attendent ce moment comme des fous ! »

Si danser avec des professionnels aux corps affûtés et aux gestes sûrs peut sembler intimidant, le chorégraphe tient à préciser : « Il n'y a aucune notion de jugement. C'est vrai qu'il y aura des danseurs professionnels, mais la plupart seront surtout des amateurs. Des gens qui pratiquent la danse africaine, tahitienne ou la danse du ventre, de façon non professionnelle, mais à un très bon niveau. Si j'ai choisi les meilleurs dans chaque domaine, c'est pour offrir le meilleur au public, dans un esprit festif et populaire. »

Bref, le public aura la chance de profiter gratuitement d'un cadre extraordinaire (la place du Casino et l'opéra Garnier transformé en boîte de nuit), avec des danseurs d'exception, le tout dans un esprit relax et populaire. Jean-Christophe Maillot s'est même battu pour que les foodtrucks soient à un prix abordable, histoire de pouvoir laisser le chéquier à la maison, et que ce soit vraiment une grande fête accessible vraiment à tous.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.