“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Faut-il avoir peur de Trump ?

Mis à jour le 20/04/2018 à 05:10 Publié le 20/04/2018 à 05:09
Les invités d'Enrico Braggiotti étaient nombreux mardi soir à assister à la conférence qui clôture le cycle de la Monaco Méditerranée Fondation avec un épineux sujet : «En quoi Trump change-t-il l'Amérique et le monde ?»

Les invités d'Enrico Braggiotti étaient nombreux mardi soir à assister à la conférence qui clôture le cycle de la Monaco Méditerranée Fondation avec un épineux sujet : «En quoi Trump change-t-il l'Amérique et le monde ?» Ron Sachs/MAXPPP et J.D

Faut-il avoir peur de Trump ?

La Monaco Méditerranée Foundation vient d'inviter Thierry de Montbrial et Laurence Nardon. Lors de la conférence, les deux spécialistes ont dressé le portrait du président américain

Au-delà des points de vue ou autres réactions spontanées que la terre entière a à l'endroit de Donald Trump, la Monaco Méditerranée Foundation a voulu avoir des commentaires instruits sur le président américain. Avec Thierry de Montbrial, fondateur et président de l'Institut Français des Relations Internationales (IFRI), membre de l'Institut de France ; et Laurence Nardon, responsable du Programme Amérique du Nord de l'FRI, Enrico Braggiotti a offert à ses invités l'opportunité d'être éclairés par des chercheurs.

« En quoi Trump change-t-il l'Amérique et le monde ? » Tel était le sujet précisément évoqué et celui qui a rassemblé de très nombreuses personnalités de la Principauté dans la Salle Belle Époque de l'Hôtel Hermitage.

Pour Thierry de Montbrial, le «...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct