“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Fairmont cherche renforts d'été et plus si affinités

Mis à jour le 17/02/2018 à 05:18 Publié le 17/02/2018 à 05:18
Le Fairmont tourne à 500 employés l'hiver mais doit recruter massivement, chaque été, pour faire face à l'afflux d'estivants.

Le Fairmont tourne à 500 employés l'hiver mais doit recruter massivement, chaque été, pour faire face à l'afflux d'estivants. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Fairmont cherche renforts d'été et plus si affinités

Près de 450 chercheurs d'emploi ont passé des entretiens pour un job saisonnier, hier à l'Hôtel des Spélugues. 114 places sont à pourvoir avec l'espoir de voir l'expérience prolongée

La plus grosse dépense dans un hôtel, c'est la masse salariale. Mais c'est aussi la plus grosse valeur ajoutée. » À écouter le directeur Talent et Culture du Fairmont, Emile Boucicot, on comprend mieux les viennoiseries, le café et le sourire des hôtesses dans la « salle d'attente », hier, des portes ouvertes réservées aux futurs saisonniers de l'hôtel. Ici, le candidat à l'emploi est un client comme un autre. « Ce matin je me disais qu'il faudrait que je mette un peu de musique dans la salle parce que je trouve ça un peu morne », confie même le DRH. Des candidats choyés, respectés, et de suite sensibilisés aux valeurs et à « l'image positive » de leur potentiel employeur.

Hier, ils étaient ainsi près de 450 à postuler pour un job d'été. Moins que l'an dernier certes (lire ci-dessous), mais par choix et chacun avait une réelle carte à jouer.

Entrevue structurée

Première étape : l'enregistrement. Le dépôt d'un CV à une hôtesse et une brève fiche de renseignements à remplir. Le but pour le Fairmont - partenaire des services de l'emploi monégasque et soucieux de la priorité nationale : savoir comment le postulant a eu connaissance de l'opération.

Les CV déposés dans des bannettes, à chaque chef de service (réception, conciergerie, restauration, buanderie…) d'y piocher un profil et de le recevoir lors d'un entretien d'au grand minimum 3 à 4 minutes. Une rencontre automatiquement ponctuée par une invitation à répondre à un questionnaire en ligne. Une méthode « nord-américaine » mise en place depuis 6 ans par l'hôtel, alors propriété d'un groupe canadien, et un héritage conservé après le passage sous le giron du groupe AccorHôtels. « On appelle ça une entrevue structurée. Le test électronique est répandu aux États-Unis pour ne pas être accusé de discrimination. Ce ne sont pas vraiment des tests de connaissances pures, mais plutôt de savoir être. Des connaissances obligatoires et éliminatoires », précise Emile Boucicot.

Dans la pratique, un quart des candidats - les « non-motivés » - ne rempliront jamais ce test d'environ 150 questions et nécessitant une heure de connexion. Les plus déterminés à décrocher un job, eux, le réussissent dans 70 % des cas.

Une formalité pour beaucoup qui, dès l'entretien, auront tapé dans l'œil des recruteurs. Un indice ne trompe d'ailleurs pas : l'intervention d'un deuxième interlocuteur. Hier, le chef de l'hébergement aura ainsi invité le directeur de l'hôtel à se joindre à une entrevue avec une demoiselle au potentiel manifeste. « On prend le temps et mon service répond à tout le monde par écrit », affirme Emile Boucicot. Des réponses imminentes puisque les premières embauches auront lieu fin mars pour le Nikki Beach. « Et on va monter en puissance début mai au plus tard, jusqu'à fin septembre. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.