Rubriques




Se connecter à

Faire de Monaco la plus belle expérience de luxe d'Europe

« C'est notre rôle à la SBM de développer le thème de la plus belle expérience du grand luxe en Europe en créant des moments uniques.

Publié le 12/06/2017 à 05:03, mis à jour le 12/06/2017 à 05:03
Axel Hoppenot, SBM.
Axel Hoppenot, SBM.

« C'est notre rôle à la SBM de développer le thème de la plus belle expérience du grand luxe en Europe en créant des moments uniques.

Cela se décline dans les jeux avec le Casino de Monte-Carlo, par exemple. L'Hôtel de Paris, pour sa part, nous aidera à nous affirmer comme la plus belle expérience du luxe en matière d'hôtellerie. Ce sera le seul établissement au monde à bénéficier d'une activité comprenant son casino, son opéra, sa plage, ses thermes marins, sa galerie commerciale du luxe…

Le projet de complexe immobilier The One Monte-Carlo devrait être la plus belle expérience de résidences de luxe en Europe.

 

À la SBM, nous travaillons sur l'ADN de la marque Monte-Carlo. Elle s'articule autour de quatre territoires : la destination de la réussite ; puis celui de la performance du bien-être et du cocooning.

Le 3e territoire concerne de l'art de vivre avec les plus belles tables gastronomiques qui sont aussi responsables. Enfin, le dernier point est celui de la découverte : surprendre les gens qui ont déjà vu beaucoup de choses.

Pour construire l'image de Monaco, on travaille sur le bénéfice émotionnel qui est le frisson, le bien-être, le plaisir et la surprise. Nous sommes une vitrine des talents des autres. On a un rôle de démultiplicateur de succès. »

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.