Face à la forte demande, la superficie des jardins familiaux réduits de moitié à Cap-d'Ail

Le Conseil municipal de Cap-d’Ail a voté la restructuration de l’espace de jardinage des Salines afin de proposer 3 parcelles supplémentaires. L’inauguration est prévue le 7 juillet.

K.S. Publié le 27/06/2022 à 19:09, mis à jour le 27/06/2022 à 16:40
Les travaux des jardins familiaux des Salines sur les hauteurs de la ville sont terminés. Photo Cyril Dodergny

Lors de la dernière séance du Conseil municipal de Cap-d’Ail, présidé par le maire Xavier Beck, seul un élu d’opposition était présent. Dans le projet de délibération à l’ordre du jour, le Conseil municipal a voté la modification de la taille des parcelles des nouveaux jardins familiaux.

À l’origine, dix lots d’environ 60 m2 devaient être distribués aux personnes en ayant fait la demande. Sauf que les habitants ont visiblement une belle appétence pour le jardinage.

En effet, la mairie a reçu plus d’une trentaine de candidatures pour obtenir un de ces lots. Pour répondre à la demande d’un maximum de personnes, il a été décidé en séance de réduire la taille des différentes parcelles de moitié - entre 20 et 34 m2.

Les nouvelles parcelles tirées au sort

Ainsi, les services techniques de la mairie sont parvenus à créer trois emplacements supplémentaires qui seront attribués par tirage au sort. Car pour Xavier Beck, "il est tout simplement impossible de se permettre de désigner celui qui méritera le plus d’avoir un jardin."

Le rendez-vous est donné le 7 juillet à 18h30, jour de l’inauguration, pour connaître le nom des lauréats qui bénéficieront de cet espace de jardinage dont le loyer sera symboliquement de 1,50 euro du mètre carré par an.

 

Pour rappel, le projet a été budgétisé autour de 140.000 euros dont 44.000 euros subventionnés par l’État.

Le CCAS va déménager en début d’année prochaine

Une autre demande de subventions auprès de l’État et du département des Alpes-Maritimes concernait cette fois les travaux de mise aux normes du nouveau bâtiment du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). Actuellement situé à proximité de la mairie, ce dernier prendra la place des anciens locaux de la police municipale et de l’ancienne salle d’arts plastiques du Victoria.

Un déménagement qui permettra de libérer deux logements sociaux que le CCAS occupe depuis près de 27 ans. Dans l’opération, deux familles Cap d’Ailloise se verront proposer ces logements. Des biens particulièrement prisés "du fait de la cherté des loyers", précise Xavier Beck, maire de Cap-d’Ail.

Les travaux de mise aux normes sont en cours de réalisation pour un montant global chiffré à plus de 140.000 euros. La ville en autofinancera une partie à hauteur de 56.000 euros. Mais le maire compte sur une dotation de l’État pour l’investissement local de l’ordre de 50 % du montant total de l’opération.
Le conseil départemental va également être sollicité pour une participation de 10%, soit environ 14.000 euros, en échange de l’allocation d’un bureau dans ces nouveaux locaux. Celui-ci sera occupé par une assistante sociale du Département afin de tenir plusieurs permanences.

 

Le transfert des bureaux du CCAS se fera au rez-de-chaussée en début d’année prochaine.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.