Rubriques




Se connecter à

éternelle princesse Grace à la bibliothèque irlandaise

Inaugurée en 1984 par le prince Rainier-III, la Princess Grace Irish Library abrite plus de 12 000 trésors, dont la collection personnelle de Grace Kelly. Un lieu chargé d’histoire

Romy Fuster Publié le 24/02/2019 à 10:06, mis à jour le 24/02/2019 à 10:06
La nappe sur laquelle Grace Kelly a dessiné des fleurs.
La nappe sur laquelle Grace Kelly a dessiné des fleurs.

Difficile de ne pas tomber sous le charme de ces merveilles de la littérature irlandaise. À la bibliothèque Princesse Grace, les livres anciens habillent les étagères en acajou. Une collection magnifique et unique au monde qui appartenait à la princesse Grace Kelly, native de Philadelphie, mais originaire de l’île d’Émeraude.

Depuis l’inauguration, plus de 12 000 œuvres ont été acquises par les visiteurs et donateurs prestigieux, dont Karl Lagerfeld : « Il nous envoyait des cartons entiers de livres irlandais. Nous lui devons beaucoup », assure Judith Gantley, gardienne des lieux. Des livres que l’on peut emprunter, et d’autres que l’on ne savoure qu’avec les yeux. Et pour cause, beaucoup sont dédicacés par le prince Rainier-III et la princesse Grace, ainsi que par l’ancien président d’Irlande, Eamon De Valera.

Une bibliothèque-musée

 

Mais les bouquins ne sont pas les seuls bijoux de cet établissement, qui appartenait jadis au Comte Félix-Gastaldi, ancien maire de Monaco. Dans la pièce principale trônent un lustre en cristal, des sculptures d’Oscar Wilde, William Butler Yeats et bien sûr Grace Kelly. Un imposant portrait de cette dernière, vêtue d’une robe rouge, domine la salle. Plus loin, une nappe symbolique à fleurs recouvre une table près d’une fenêtre : « Tout le monde sait que la princesse adorait les fleurs, mais elle adorait également les dessiner », déclare Judith Gantley.

Plus qu’une bibliothèque, un véritable musée.

La relève est assurée

Et c’est dès le plus jeune âge que la passion pour l’Irlande se transmet. C’est ainsi qu’une salle pour enfants a été aménagée. L’objectif étant de transmettre la culture irlandaise aux plus jeunes au travers de dessins pour commencer, puis par la lecture ensuite, dans la joie et la bonne humeur. « Les Irlandais sont si sympas et ouverts, que ce sont des valeurs qu’il faut leur inculquer. Je veux qu’ils reviennent en me disant : “J’y suis allé et j’ai adoré’’ », déclare Géraldine Lance, autre garde du corps de ce temple littéraire.

 

En attendant, une chose est sûre : ici, Grace Kelly, dont on célèvre cette année les 90 ans de sa naissance, est éternelle.

Ici, les enfants peuvent apprivoiser la culture irlandaise.
Ici, les enfants peuvent apprivoiser la culture irlandaise.
Ici, la Renaissance littéraire irlandaise côtoie les ouvrages contemporains.
Ici, la Renaissance littéraire irlandaise côtoie les ouvrages contemporains. R.F. .
Différentes œuvres signées par la famille Kelly.
Différentes œuvres signées par la famille Kelly.
Sculptures d’Oscar Wilde et William Butler Yeats.
Sculptures d’Oscar Wilde et William Butler Yeats.

Offre numérique MM+

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.