Rubriques




Se connecter à

Et voici le Monaco Better World Forum

Créé en 2 016 par Manuel Collas de la Roche, cet événement qui met l'art cinématographique au service de l'humanité aura lieu pour la première fois en Principauté les 21 et 22 septembre

ELODIE ANTOINE Publié le 16/09/2018 à 05:02, mis à jour le 16/09/2018 à 05:02
Pour chaque catégorie, les réalisateurs se verront remettre une colombre d'or fabriquée à partir d'humanium metal, un métal fabriqué à partir d'armes à feu fondues.
Pour chaque catégorie, les réalisateurs se verront remettre une colombre d'or fabriquée à partir d'humanium metal, un métal fabriqué à partir d'armes à feu fondues. DR

Je suis convaincu que le cinéma a le pouvoir de mettre en avant cette aspiration vers un monde plus fraternel et plus compatissant », explique Manuel Collas de la Roche, président et fondateur du Monaco Better World Forum (MBWF). En 2016, le tout premier BWF voyait le jour à Cannes. Pour sa troisième édition, c'est à Monaco que l'événement aura lieu et ce sera ainsi chaque année.

Des projections gratuites

L'éducation, les enfants, le droit des femmes, l'environnement et le handicap, ces cinq thèmes seront les fils conducteurs de ce forum. Et chacun d'entre eux sera représenté par un film, qui sera projeté gratuitement au cinéma des Beaux-Arts.

 

La question du handicap sera abordée via un film d'Édouard Cuel et de Gael Breton intitulé « Vincent et moi », dont la projection est programmée vendredi 21 septembre à 14 h.

Dans une autre salle, à la même heure, sera diffusé « Street River » de Beto Macedo, qui traitera des questions de l'enfance et de l'éducation. La même journée, à 16 h, c'est « Montain » de Jennifer Peedom qui sera presenté. Samedi 22, les projections reprendront à 10 h 30 avec « Itinéraire d'un enfant placé » de Haty Rios Palma, et à 15 h avec une réalisation de Laura Bispuri intitulée « The Daughter of Mine », qui défend le droit des femmes. Le film « Wonder of the Sea » en 3D de Jean Michel Cousteau et de Jean-Jacques Mantello abordera quant à lui la question environnementale.

Sept récompenses

Pas de Palmes d'Or pour le Monaco Better World Forum, mais des Colombes d'Or seront remis aux réalisateurs selon le thème qu'ils ont abordé au travers de leur réalisation, lors d'un dîner de gala qui aura lieu samedi au Yacht-club.

 

De plus, une récompense sera remise au réalisateur du futur et une autre à la mention spéciale de ce festival du film au service de l'humanité.

De nombreux invités

Pour cette troisième édition, de nombreuses personnalités seront présentes comme la chanteuse Liane Foly, l'actrice Valeria Golino, la réalisatrice polonaise Malgorzata Szumowska, qui a reçu le prix Berlin au 68e Berlinale ou encore l'acteur turc Mert Firat. « Le but de MBWF est de donner le plus de visibilité possible, d'aider, mais aussi de récompenser des personnalités qui luttent pour un monde meilleur », précise Manuel Collas de la Roche.

Une vente aux enchères au profit d'associations

Avant les concerts qui clôtureront ces deux jours en faveur d'un monde meilleur, une vente aux enchères sera organisée pour financer les projets humanitaires de deux associations.

 

L'une « Embracing the world, aide les plus démunis à travers le monde tout en œuvrant dans les domaines de la préservation de l'environnement et du développement durable. La seconde, « Gift of Life Lebanon » finance des projets de soins dans les pays en développement, avec un accent particulier sur le développement de programmes de prévention et de chirurgies cardiaques pédiatriques durables pour les enfants atteints de maladies cardiaques.

Deux jours en Principauté, à placer donc sous le signe de la solidarité, de la paix et de la sauvegarde de notre planète.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.