“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Errol, champion du stand de tir à l'arc

Mis à jour le 01/11/2016 à 05:19 Publié le 01/11/2016 à 05:19
Errol, 11 ans, le Robin des bois de la foire-attraction.

Errol, 11 ans, le Robin des bois de la foire-attraction. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Errol, champion du stand de tir à l'arc

« Tiens, voici Errol qui revient… » Sabine du stand de tir Redskins a les yeux qui font des étincelles quand elle voit le garçon de 11 ans, accompagné de son papa, prêt à renouveler ses exploits.

« Tiens, voici Errol qui revient… » Sabine du stand de tir Redskins a les yeux qui font des étincelles quand elle voit le garçon de 11 ans, accompagné de son papa, prêt à renouveler ses exploits. Comme Errol Flynn dans le rôle de Robin des bois, ce jeune Français met ses flèches au centre de la cible, presque à tous les coups ! « Cet enfant est impressionnant, explique Sabine. Il m'a avoué qu'il pratiquait le tir à l'arc depuis un mois et demi seulement. C'est incroyable ! Errol fait partie de nos champions. Et ils sont rares même si, à Monaco, nous sommes assez surpris par les performances des gens. On sent qu'il y a des tireurs de qualité. Mais ils n'atteignent pas le niveau d'Errol. »

Le jeune garçon reste, quant à lui, très humble. « Papa m'a permis de m'inscrire au stand de tir à l'arc que je fréquente deux heures, deux fois par semaine, depuis la rentrée. Parmi les débutants, je suis peut-être le meilleur… Mais j'ai perdu une fois contre un adulte. » Passionné ? « Oui, j'aime ça. J'ai demandé à Papa le kit de tir à l'arc et je l'aurai dans une semaine. »

Papa offre trois parties. Ca démarre mal… Enfin pas parfaitement bien. L'objectif du photographe trouble sûrement la concentration. Sabine, qui sait faire contre mauvaise fortune bon cœur, offre une dernière partie. Elle sait qu'elle va devoir offrir un gros lot à Errol. Et voilà, un mp3 et des écouteurs dans la poche !

« Je n'ai pas eu de chance aujourd'hui », lance Errol. Ah oui, et qu'est-ce que c'est la chance, pour toi ? « J'ai la chance d'avoir un papa qui m'aime. » ça, c'est un beau cadeau… pour papa.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.